Comment bien choisir son manteau en hiver ?

L’hiver bât son plein et tu ne sais toujours pas quel manteau choisir ?

Doudoune, parka, manteau croisé, caban, bombardier ?

Tu aimerais profiter des soldes, mais en même temps, tu ne souhaites pas te faire avoir en achetant un manteau par dépit ?

Tu es au bon endroit ! Aujourd’hui, je te donne mes conseils pour bien choisir ton manteau cet hiver et surtout le garder pour les hivers prochains !

1) LA MORPHOLOGIE

Et oui ! Elle revient tout le temps, mais en fait c’est tellement important pour te mettre en valeur en cette saison glaciale !

C’est la première pièce que l’on voit, donc elle doit bien être choisie !

Si tu ne connais pas ta morphologie, ce qui est le cas de 90% des femmes, je t’invite à utiliser mon calculateur morphologique gratuit et surtout télécharger le guide personnalisé qui y est associé !

Toutes les coupes de manteaux ne mettent pas toutes les silhouettes en valeur : oversize, trapèze, patineuse, droit, court, long…

Donc pour éviter de t’acheter un manteau qui ne te va pas, je te conseille de commencer par cette première étape : connaître ta morphologie !

2) LE STYLE

Après la morphologie, on passe au style. Quel style de manteau recherches-tu ? Ou plutôt, de quel style de manteau as-tu besoin ?

Car la doudoune ne donne pas la même allure qu’un manteau croisé en laine !

Connaître ta morphologie t’aidera sur les différents modèles qui peuvent te correspondre et ensuite tu pourras réaliser ton choix en fonction de ton besoin.

  • Pour un look classy chic, on partira sur le manteau croisé en laine/cachemire par exemple
  • Pour un look casual, on partira sur la parka ou la doudoune

3) LES COULEURS

Par défaut, je te conseille de partir sur des couleurs basiques qui se marient facilement avec le reste de ta tenue : noir, beige, kaki. Ce conseil s’applique surtout si c’est un premier achat de manteau ou un renouvellement.

Mais si tu possèdes déjà un basique, fais-toi plaisir et choisi une belle couleur qui te va au teint !

C’est ici qu’intervient la colorimétrie : la connaissance des couleurs qui vont mettre ton teint en valeur, en fonction de la couleur de tes yeux, de tes cheveux et de ta peau ! Et oui, toutes les couleurs ne vont pas forcément te révéler et quand on s’habille, on cherche à créer un impact, premièrement sur soi-même, mais aussi auprès des autres 🙂

4) LA COMPOSITION

Je n’en parlerais jamais assez, mais c’est la BASE !

Avant, je ne faisais pas attention à ses détails, j’achetais tout simplement parce que le modèle était beau, que ça avait l’air de tenir chaud et que j’avais fait « selon moi » une bonne affaire !

Et sans prétention, je pense que c’est le cas de la majorité d’entre vous ! Le week-end dernier, pour celles qui me suivent activement en story sur Instagram, je vous partageais ma doudoune qui respecte parfaitement tous les critères que je vous cite ici.

Je le répète encore, un manteau 100% polyester ou un manteau composé majoritairment de matières synthétiques (polyamide, nylon, acrylique etc) ne vous tiendra pas chaud. Il faut aussi faire attention à ses marques qui vous vendent des manteaux à des prix élevés alors que la qualité n’est pas présente.

Il y a aussi le cas des marques « cheap » comme Shein, Boohoo, PTL… Qui cassent les prix, afin de vous inciter à acheter des modèles qui sont esthétiquement beaux, mais qui ne vont pas vous tenir chaud, et que vous devrez changer l’année prochaine (à part si vous avez acheté trois manteaux d’un coup à cause des prix bas, mais qui ne va pas vous aider à choisir des pièces qualitatives, qui vont durer dans le temps et vous éviter de surconsommer).

Donc on choisi un manteau avec des matières naturelles : coton, laine, cachemire…

5) LE CALCULATEUR MORPHOLOGIQUE GRATUIT

Il te permettra de savoir GRATUITEMENT quelle est ta morphologie, mais surtout quelle est ta sous-morphologie, pour davantage de précision.

Mais je le répète, savoir sa morphologie c’est bien, mais avoir des conseils personnalisés, c’est mieux !

Donc télécharge ton guide personnalisé qui t’indiquera précisément quoi porter (vêtements, accessoires, chaussures, matière…) selon ta morphologie, mais surtout, selon ta sous-morphologie.

CLIQUE ICI pour y accéder.

Si tu as des questions, on se retrouve en commentaire 🙂

Marine

Checklist : Mon dressing en hiver

On continue avec les vêtements à avoir dans son dressing en hiver, surtout que le froid n’est pas près de nous lâcher…

Je ne le répèterais jamais assez, mais ce qui te permettra de passer l’hiver sereinement, c’est d’avoir des pièces qualitatives et ça passe principalement par les matières choisies !

Ne te laisse pas avoir en achetant des pulls, des manteaux, des gants etc en matières synthétiques, à des prix exorbitants ! Alors, prend cette habitude de lire les étiquettes, tu t’éviteras des dépenses inutiles et tu aborderas cette saison de l’année différemment. 😉

1) LA DOUDOUNE EN DUVET

2) LES SOUS-VÊTEMENTS THERMIQUES

3) LES BOTTINES MONTANTES EN CUIR

4) L’ÉCHARPE, LES GANTS, LE BONNET EN LAINE/CACHEMIRE

5) LE PULL-COL ROULÉ EN LAINE/CACHEMIRE

6) LE PANTALON-LE SHORT-LE JUPE EN SIMILICUIR

7) LE MANTEAU EN LAINE/CACHEMIRE

8) LA ROBE EN MAILLE

Alors, combien de pièces as-tu déjà dans ton dressing ?

Dis-moi tout en commentaire !

Marine

Comment s’habiller et être stylée quand il fait froid

À l’heure où je te parle, l’hiver commence officiellement ce mercredi, mais on souffre avec le froid depuis déjà quelques semaines !

Si tu aimes la chaleur comme moi ou que tu viens d’un pays chaud, cette saison doit être difficile à vivre pour toi…

À mon souvenir, le dernier hiver qui fouettait bien comme il faut, c’était en 2012, donc 10 ans déjà !

Depuis, c’est plutôt supportable et tu arrivais sûrement à bidouiller des looks malgré la température.

Plusieurs d’entre vous m’ont dit être complètement perdues à cette saison de l’année, alors j’imagine encore moins avec les températures actuelles ! Mais rassurez-vous, Maman Sublime a pensé à vous 😉

1) LES MATIÈRES

Si tu ne veux pas ressembler au bonhomme Michelin, il va vraiment falloir oublier les matières synthétiques en cette période hivernale ! Il va falloir privilégier les matières naturelles qui gardent bien la chaleur comme :

  • La laine (si tu as la peau sensible, évite la laine alpaga et la laine mohair)
  • Le cachemire
  • La soie
  • Le velours
  • Le duvet
  • La viscose (d’origine naturelle, mais de fabrication synthétique)
  • Polyester mélangé à une ou plusieurs matières naturelles ci-dessus

2) LAYERING (1)

Cette méthode est parfaite pour la saison !

L’idée est de superposer plusieurs couches de vêtements, MAIS AVEC STYLE et non comme tu le fais peut-être en ce moment ! Surtout qu’il n’est pas bon d’avoir trop chaud, c’est souvent comme ça que l’on Attrape froid. Alors, il faut trouver un équilibre et le « LAYERING » est parfait pour ça !

Comment faire un bon layering ?

  • Bien choisir la matière de ses vêtements ! Et oui, on revient à la base.
  • Pas plus de quatre vêtements en superposition pour une meilleure lecture de chaque pièce.
  • Il doit être visible, sinon c’est juste des vêtements que l’on met les uns par-dessus les autres.
  • Je te donne un exemple dans la slide suivante

2) LE LAYERING (2)

  • Une chemise
  • Un pull col v (manches courtes ou longues)
  • Un blazer
  • Un manteau

Il y a de nombreuses combinaisons possibles : un col roulé sous une chemise, avec un blazer, puis un manteau. Ou encore un col roulé sous un sweat à capuche, un blazer par-dessus, puis un manteau.

3) LES PIÈCES À AVOIR DANS TON DRESSING EN HIVER

Voici quelques pièces à avoir dans ton dressing pour être stylée quand il fait froid :

  • La doudoune (composée de duvet, plume)
  • Le manteau en laine, cachemire
  • Pull en laine, cachemire
  • Blazer en laine, cachemire
  • Des sous-vêtements thermiques
  • Des chaussettes en soie, laine, cachemire
  • Legging avec matière polaire
  • L’écharpe en laine, soie
  • Les gants en cachemire, laine
  • La doudoune fine en duvet à mettre sous veste, manteau

Toi : « Mais Marine, je n’ai pas les sous pour acheter un manteau en cachemire à 200 €, une doudoune en duvet à 300 €, des chaussettes en soie à 30 €… »

Moi :  » Ne t’inquiète pas, je te donne des bons plans juste après ». 

4) MES BONS PLANS

Et oui, s’habiller avec des pièces de qualité, c’est un vrai budget ! Mais au moins ce sont des pièces qui durent dans le temps et qui t’évitent de surconsommer ! Venons-en aux bons plans, car bien évidemment il y a des alternatives quand on n’a pas un budget extensible.

  • Les magasins outlets : j’y trouve écharpe, gant, sous-vêtements thermiques, chaussettes et plus quand le stock est intéressant. Tu en as un peu partout sur Paris et en banlieue.
  • Vinted : j’y trouve blazer en laine, manteau en laine, cachemire : le tout est de mettre les bons mots clés et de bien filtrer, pour éviter de tomber sur des pièces usées ! Je trouve tout le temps des pépites !
  • Site de ventes privées, promotions : showroom privé, veepee, bazarchic… Pour faire de bonnes affaires, trouver cette belle doudoune ! Ou regarder les promos sur Zalando par exemple 😉

5) CONSEILS DOUDOUNE

Petite précision concernant les doudounes qui sont des vêtements « techniques » généralement fabriquées avec du polyester, car ne se froisse pas et garde une bonne élasticité. Mon conseil est de choisir une doudoune avec une composition mélangée, exemple : coton, laine, viscose.

Cette composition permettra à ta doudoune de te tenir réellement chaud, grâce à ses matières naturelles. Je te conseille de la choisir avec à l’intérieur du duvet pour encore plus de chaleur !

Évite absolument la doudoune 100 % polyester, bien jolie, bien tendance, mais qui ne sert BIEN à rien contre le froid et qui bien souvent ne vaut pas son prix !

J’espère que cet article t’aidera à aborder cette saison sereinement 😉

Dis-moi ce que tu en penses en commentaire !

Marine

Comment associer les couleurs en automne ?

Aujourd’hui, je te révèle un secret bien gardé concernant l’association des couleurs.

Vous êtes beaucoup à être complètement perdues quand il s’agit d’associer les couleurs.

Effectivement, quand on ne veut pas prendre de risque et ressembler à un arlequin, ont choisi la carte de la simplicité.

Mais aujourd’hui, je vais te montrer que TOUTES LES COULEURS VONT ENSEMBLE !

1) LE CERCLE CHROMATIQUE

Couleurs primaires : Le bleu, le rouge et le jaune

Couleurs secondaires : le mélange de deux couleurs primaires : bleu + jaune = orange, bleu + jaune = vert et rouge + bleu = violet

Couleurs tertiaires : le mélange d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire. Exemple : rouge + violet = pourpre, vert + jaune = vert anis, orange+ rouge = rouille

2) LES NUANCES DE COULEURS

Maintenant que tu as compris comment on arrive d’une couleur à une autre, je t’explique les nuances de couleurs, appelées aussi valeurs tonales.

On prend pour exemple le bleu !

Comme tu peux le voir ici, le bleu se décline en tons clairs et en tons foncés. On parle aussi de luminosité ou de saturation.

Parmi ces différentes nuances de bleu, il y en a forcément une qui te va au teint et c’est pour cela qu’il ne faut jamais dire d’une couleur « qu’elle ne te va pas » !

3) LES DIFFÉRENTES ASSOCIATIONS DE COULEURS

  1. Le camaïeu : la couleur est déclinée en différentes valeurs tonales                                                                          
  2. Les couleurs complémentaires : deux couleurs très contrastées qui se trouvent à l’opposé sur le cercle chromatique.                                                                                                         
  3. Les couleurs analogues : association de couleurs qui sont côte à côte sur le cercle chromatique
  4. Les couleurs triadiques : association de trois couleurs à égale distance sur le cercle chromatique

4) EXEMPLES EN IMAGE

5) COMMENT ASSOCIER LES COULEURS EN AUTOMNE ?

Il est vrai que lorsque notre œil n’est pas habitué aux mélanges de couleurs, cela peut paraître « pas jolie », « bizarre », pourtant je peux t’assurer que ça fonctionne. Il suffit de regarder autour de toi, la nature, elle nous en apprend bien des choses sur les associations de couleurs…

6) EXEMPLES DE LOOKS POUR L’AUTOMNE ?

J’espère que cet article t’a permis de comprendre comment associer les couleurs et que désormais, tu n’auras plus peur d’être ridicule en portant des couleurs !

Dis-moi ce que tu en penses en commentaire 🙂

Marine

Mon dressing d’automne

Celles qui me suivent sur Instagram @je_suis_sublime, ont bien compris que les tendances modes sont le cadet de mes soucis !

Ce qui m’importe le plus pour toi, c’est que tu aies un dressing avec des pièces qualitatives qui sont en accord avec ton identité vestimentaire : ton style, ta morphologie et sous-morphologie, ainsi que ta colorimétrie.

Le reste, ce n’est que du bonus !

Donc, je ne vais pas te faire un post sur les tendances, tu peux lire Grazia, ELLE & co pour ça !  Par contre, je t’invite à te concentrer sur l’essentiel pour enfin être alignée avec toi-même 😉

1) LES COULEURS

C’est toujours une histoire les couleurs !

Comment bien les choisir ? Comment les porter ? Comment les associer ?

Ci-dessous voici la palette de couleurs pour la saison automne. Selon ta colorimétrie, ses couleurs t’iront plus ou moins. Si tu n’es pas sûre de ta colorimétrie, je t’invite à porter ses couleurs sur le bas : pantalon, jupe, short…Ou en accessoire : sac, chaussure.

Je n’aime pas les « tu n’as pas le droit de porter », mais il y a tout de même des règles à respecter pour véritablement te mettre en valeur.

2) LES IMPRIMES

Les imprimés, c’est pareil que pour les couleurs !

Je vous ferais sûrement un post sur comment associer les imprimés afin de vous encourager à prendre des risques, sans pour autant être « ridicule ».

Retenez que les imprimés ci-dessous sont des intemporels que vous retrouverez à toutes les saisons, mais de façon différente.

3) LES MATIÈRES

Si tu me suis depuis un moment, tu as dû constater que j’insiste beaucoup sur l’importance du choix des matières. Surtout qu’après l’automne vient l’hiver et je sais que cette saison de l’année n’est pas simple pour tout le monde (surtout si tu viens du soleil).

Si tu veux passer la saison automne/hiver 2023 dans la paix, sans ressembler à un bibendum, choisi les

cinq matières suivantes.

4) LES PIÈCES

Maintenant qu’on a vu les détails, passons aux exemples de pièces qui peuvent constituer ton dressing d’automne. N’oublie pas que chacune de ses pièces se marieront parfaitement avec tes basiques (si tu les as)…

J’espère que ces différents conseils vont t’aider à réaliser ton dressing d’automne, n’hésite pas à me poser tes questions en commentaire !

Si ce n’est pas déjà fait, n’oublie pas de télécharger ton guide des basiques à avoir dans sa garde-robe <<ici>>

7 looks : comment s’habiller pour la rentrée ?

C’est bel et bien la rentrée ! Fini le soleil, la plage, le maillot et les glaces… Quoique 😉

Là, on va plutôt se concentrer sur des tenues efficaces pour aborder la rentrée avec « CLASSE » !

Et si tu n’as pas trop d’inspiration pour t’habiller facilement avec style pour aller au boulot, aujourd’hui, je te propose 7 looks que tu pourras reproduire simplement. SI ET SEULEMENT SI, tu possèdes les basiques à avoir dans sa garde-robe.

Oui, je ne lâche jamais l’affaire avec cette histoire de basique, si tu ne sais toujours pas de quoi je parle, télécharge ton guide gratuitement <<ici>>.

GRANDE Nouveauté :

Je te propose les looks ainsi que les pièces et leur référence !

LOOK 1

LOOK 2

LOOK 3

LOOK 4

LOOK 5

 

LOOK 6

 

LOOK 7

 

J’espère que tu vas t’inspirer de ces looks, car ils vont pouvoir t’accompagner durant plusieurs saisons !

N’hésite pas à me faire un retour en commentaire, on se retrouve très vite pour des conseils sur la saison AUTOMNE.

Comment trouver son style vestimentaire ?

Transcription texte de la vidéo 👇

———————————-

C’est la question que l’on se pose à tout âge !

J’accompagne des Sublimes qui, à 40 ans, n’ont toujours pas trouvé leur style vestimentaire !

Et pourtant le style, c’est ta carte d’identité vestimentaire, connaître ou trouver son style est la première étape vers la connaissance de ton image et de celle que tu veux communiquer/véhiculer aux autres…  C’est le premier pilier par lequel je commence lors de mes accompagnements personnalisés et ateliers.

Ça peut paraître futile ou superficiel pour certaines personnes, mais cela fait partie d’un des besoins de la pyramide de Maslow : LE BESOIN D’ESTIME !

Une valeur profonde qui joue sur la confiance en soi et l’image que l’on a de soi-même !

Dans cet article, je vais te donner quelques pistes pour t’aider à trouver ton style.

COMMENT J’AI TROUVE MON STYLE ?

J’aime à dire que tout part de l’enfance (ou du moins une bonne partie) !

Ma mère a toujours été une femme très coquette, dans mes souvenirs et quand je revois les photos de l’époque, je l’ai toujours vu sapée comme “jaja” ! Des couleurs, des pièces fortes, des paires de chaussures de qualités, de beaux imprimés, de belles matières de vêtements !

Dans ma famille, être bien habillé a toujours été quelque chose d’important, mon arrière-grand-mère était couturière, donc même si elle n’avait pas beaucoup de moyens, elle avait l’art de confectionner de beaux vêtements pour être “présentable” et comme vous le savez les tissus d’époque étaient de bien meilleure qualité que ceux d’aujourd’hui ! De ce fait, la transmission s’est faite et aujourd’hui me voici.

Une petite anecdote 😉

À l’âge de 2 ans, ma mère m’a raconté que je m’étais amusée à défaire toute mon armoire pour essayer chaque vêtement ! Ensuite, je suis venue défiler devant ma famille et après cela j’ai décidé que je voulais m’habiller toute seule !

J’ai toujours réalisé des combinaisons assez spéciales ou du moins différentes de ce que les autres avaient l’habitude de voir. Étant très réservée à l’époque, c’était mon moyen d’expression, c’est d’ailleurs pour cela que l’on dit que l’habit/le vêtement est un moyen de communication non verbal puissant !

Vu que l’on est influencé par ce que l’on voit, j’ai toujours aimé les vêtements colorés avec de belles matières, les imprimés, “LES CHAUSSUUUUUREUH” et bien sûr un accessoire en particulier “les boucles d’oreilles” !!!!

Sans boucles d’oreilles je me sens littéralement nue, c’est comme si j’étais myope et que j’avais oublié mes lunettes ! Mais d’où vient cette “obsession” ? Ben de ma mère pardi !

Je mets tout ça sur son compte, mais je n’avais même pas 1 an qu’elle s’amusait à me mettre des grosses boucles d’oreilles des années 80-90 qui étaient plus lourdes que moi !

Photo à l’appui ! 😀

Bref, tu as compris que depuis petite j’ai un style bien à moi ! J’ai d’ailleurs ce souvenir quand j’étais en 6e et d’une 3ᵉ qui me croise en disant “mais cette fille elle s’habille trop bien, elle est trop stylée”, MY GAAAD !!! Pour moi, c’était le Saint-Graal, comprenez mon émotion à l’époque !

Mais comment faire pour trouver son style ?

Maintenant, tu dois te poser cette question “mais comment faire pour trouver mon style si mon arrière-grand-mère n’a pas été couturière, que ma mère n’avait pas un style de ouf et qu’elle ne m’a jamais mise de grosses boucles d’oreilles à la Diana Ross ?!”

Effectivement, le style vestimentaire passe le plus souvent par une transmission de parents à enfants, elle se fait aussi (malheureusement parfois) par le biais des magazines, médias et aujourd’hui, énormément par les réseaux sociaux !

Avant d’entamer ce chemin, je vais d’abord t’expliquer pour quelles raisons c’est si important de trouver son style vestimentaire ! Car peut-être que tu me lis et pour toi, le style, c’est comme moi avec les tableaux Excel !

Je vais tenter de rendre accessible cette discipline qui n’est pas une science exacte, mais qui possède pourtant quelques règles qui ne demandent pas d’avoir un BAC+10 en mode.

POURQUOI C’EST SI IMPORTANT DE TROUVER SON STYLE VESTIMENTAIRE ?

  1. Envoyer le bon message : Le style est en accord avec ta personnalité, si tu adoptes un style qui n’est pas en cohérence avec qui tu es, tu risques de communiquer les mauvais messages ! Comme j’aime à dire “on voit avant de parler”, donc si tu ne souhaites pas être mise dans la mauvaise “case” charge à toi de bien communiquer !
  2. Ne pas suivre les tendances : oui, la mode, c’est bien, mais ne pas suivre comme un mouton, c’est mieux ! Deviens une brebis et habille-toi parce que ça te plaît et te correspond !
  3.  Être toi-même : ne ressembler à personne d’autre que TOI ! Bien évidemment, on s’inspire tous de quelqu’un/quelque chose, mais on reste une personne à part entière !
  4. Avoir confiance en toi : quand tu sais qui tu es (dans tous les sens du terme) tu te sens bien dans ta tête, dans ton corps ainsi que dans tes vêtements, tu peux alors aller conquérir le monde !

Maintenant que tu sais pour quelles raisons il est important de trouver son style vestimentaire, je vais te donner 4 conseils pour t’aider à trouver ton style vestimentaire.

4 CONSEILS POUR TROUVER TON STYLE VESTIMENTAIRE :

  • SE CONNAÎTRE :

Oui ! Avant de parler extérieure, parlons intérieur !

Si tu ne sais pas qui tu es, tu vas avoir beaucoup de mal à définir quel style vestimentaire te correspond !

C’est d’ailleurs ce qui va te pousser à suivre la mode, les tendances et te retrouver avec un dressing plein de vêtements, mais qui ne sont pas en accord avec ta personnalité !

  • QUELS SONT LES TYPES DE VÊTEMENTS QUE J’AIME ?
  1. Est-ce que j’aime les matières naturelles ou synthétiques ?
  2. Je n’aime pas les coupes cintrées, mais plutôt oversize ?
  3. J’aime les imprimés, mais uniquement quand ils sont minimalistes ?
  4. Je n’aime pas les cols ronds ?
  5. J’aime les couleurs pastel ?
  • QUELLES SONT LES PERSONNES QUI M’INSPIRE ?

    On ne se fait pas seule ! Nous sommes la somme de tous ceux qui nous entoure.

    Je pense qu’il est important d’avoir des modèles d’inspirations afin de se projeter, non seulement en termes de valeurs profondes, mais aussi bien sur le plan extérieur !

    J’aimerais te rappeler une chose :

    C’est accessible et possible !

    Tu n’as pas besoin d’être une célébrité ou d’avoir un bac+10 en mode pour bien t’habiller !

  • QU’EST-CE QUE JE VEUX DÉGAGER ?

Une femme qui est aussi bien dans sa tête, son corps et ses vêtements !

C’est ce que je désire dégager pour ma part et toi ?

Le vêtement fait bien plus que nous couvrir quand il est allié à la confiance en soi, l’estime de soi, l’amour et l’acceptation de soi !

Le vêtement devient une puissance qui projette une image de soi positive à tous ceux qui nous entoure ! On en oublie les kilos en trop ou les formes que l’on n’a pas, car on est tout simplement bien avec soi-même.

Maintenant que tu sais pourquoi c’est important, tu dois te demander quels sont les différents styles ?

QUELS SONT LES STYLES VESTIMENTAIRES :

Selon moi il y a 8 styles ! Alors, tu me diras sûrement qu’il y a en a plus ou moins, mais les styles que j’ai identifiés sont une base par rapport à l’histoire de la mode, le reste je le définis comme des sous-styles.

Par exemple, certains diront qu’il y a le style urbain, streetwear, c’est vrai, mais je le mets dans le style décontracté. Ou encore le style grunge, punk ou gothique, je le mets dans le style rock !  Et les styles comme la sapologie, je le mets dans le style éclectique, quoique c’est plus qu’un style 😉

Les 8 styles selon moi :

  1. Classique
  2. Chic
  3. Décontracté
  4. Rock
  5. Bohème
  6. Minimaliste
  7. Vintage
  8. Éclectique/Caméléon

Dans mon accompagnement personnalisé, ainsi que lors des ateliers, je rentre plus en détails en te retraçant un peu l’histoire de la mode. Je te donne des exemples précis pour différencier chaque style, mon exemple pour chaque style et l’accès à des tableaux Pinterest pour t’inspirer.

En général je conseille de choisir 2 styles maximum, si tu n’arrives pas à te décider il y a 2 possibilités :

  1. Tu es une Éclectique/Caméléon
  2. C’est la cacophonie et tu mélanges tous les styles >_<

Alors prête pour aller conquérir le monde ?

J’espère que cet article t’a plu, n’hésite pas à partager avec moi les deux styles qui te correspondent le plus en commentaire.

On se dit à très vite pour un prochain article, n’oublie surtout pas que tu es SUBLIME.

Marine

Morphologie : ce qui Cristina et les magazines ne t’ont pas dit

Je viens de recevoir un email de Cristina, enfin de sa newsletter 😉 qui me dit que l’article le plus lu sur son blog est celui sur la morphologie.

Rien d’étonnant, car c’est elle qui a popularisé ce terme, il est donc logique que les femmes aillent chercher des conseils auprès de la Reine du style 😉

Depuis, le terme « Morphologie » a été repris par de nombreux magazines de mode et autres, mais malgré cela, seulement 10 % des femmes savent identifier leur morphologie.

Et je pense savoir pourquoi…

MAIS QUEL CULOT ?!

Bien évidemment, je ne suis pas ici pour remettre en doute la parole de la Reine du style, mais je viens apporter une, voire plusieurs précisions ! Je vais éclaircir un sujet qui est finalement toujours aussi flou pour 90 % des femmes !

JE SUIS FATIGWééé !

Ça, c’est l’expression que tu as, quand tu entends parler de la morphologie : blasée, dépassée, tu as beau regarder « Les Reines du Shopping », lire des articles ou regarder des vidéos YouTube, mais tu n’arrives toujours pas à identifier ta morphologie.

Aujourd’hui, ça va changer !

SEULEMENT 10 %…

Avant de parler « lettres », parlons « chiffres » !

Uniquement 10 % des femmes peuvent correctement identifier leur morphologie.

Quand j’ai vu ce chiffre j’étais choquée, je ne m’attendais pas à un pourcentage aussi faible ! Mais cela m’a confirmé que la majorité des femmes ont besoin d’être éclairées sur le sujet !

DÉFINITION :

Commençons par le commencement ! C’est quoi la morphologie ? 

C’est la structure du corps, comment je suis formée : Épaules ? Hanches ? Taille ? 

Mais pas que… 

Lors de mes ateliers, j’ai pu constater que la plupart des femmes ont une idée erronée de leur corps !

IL Y A PLUSIEURS ÉCOLES…

Combien y a-t-il de morphologies ?

Il y a différentes écoles, pour moi il n’y en a pas 6, mais 4 !

Pour commencer, il y a la morphologie en A :  

Ensuite, la morphologie en V qui est le contraire de la morphologie en A  :

On continue avec la morphologie en H :

Et pour finir, la morphologie en X, qui est comme la morphologie en H, sauf que la taille est vraiment marquée :

SIMPLIFIONS LES CHOSES !

Pourquoi je ne considère pas le 8 et le O ?

La morphologie en O ne devrait pas exister, car aucun corps n’a la forme d”un O. Je te rappelle la définition de la morphologie “la structure”, aucune structure, aucun squelette, n’a la forme d’un O.

La morphologie en O est comme la boîte où mettre toutes celles qui sont rondes et je ne suis pas d’accord avec cette vision. 

Tu me diras, “mais que fait-on des femmes rondes alors ?” Ne t’inquiète pas, j’y viens ! 

Mais avant d’aller sur ce terrain, parlons de la morphologie en 8.

Je ne la prends pas en compte pour 2 raisons :

  1. Simplicité : il est déjà compliqué de s’y retrouver avec les lettres, pourquoi rajouter des chiffres ?
  2. Le 8 est considéré comme un X pulpeux, mais pourquoi rajouter une sous-morphologie uniquement pour la morphologie en X ? 

Pourquoi ne pas faire de même pour le H, le V et le A ? C’est selon moi une forme de discrimination des corps.

 Il y a ce mythe autour de la morphologie en 8, ce corps en sablier, ce corps “parfait” aux yeux de tous ! Un travail de fond réalisé par notre société qui nous impose des diktats de beauté par le biais des magazines de beauté, les publicités, la représentation féminine à la télé et maintenant sur nos réseaux sociaux.

LES 48 SOUS-MORPHOLOGIES 

Tu as peut-être déjà vu cette photo, si je te la représente aujourd’hui, c’est pour que tu comprennes qu’il n’y a pas que 4 corps existants au monde ! Ça peut paraître évident, mais quand je te présente 4 morphologies, tu dois te demander dans quelle “case” tu es…

Toutes les femmes de cette photo ont la même morphologie, mais pour autant, elles n’ont pas la même taille, ni le même poids.

C’est ici que j’introduis la méthode des 48 sous-morphologies, qui a été inventé par Bradley Bayou, un célèbre styliste et designer de Los Angeles qui a habillé des célébrités comme Oprah ou encore Eva Longoria !

La technique des sous-morphologies est selon moi la meilleure, car elle se rapproche le plus de la personnalisation.

On se base sur les 4 morphologies que l’on va décliner en fonction de la taille :

  • Petite
  • Moyenne
  • Grande

et de la corpulence :

  • Mince
  • Moyenne
  • Ronde 
  • Très ronde

Voici un exemple :

La Morphologie A de taille petite et de corpulence moyenne 

Et là tu te dis “mais on n’était pas censé simplifier les choses ?” 

Et je te réponds que la personnalisation demande de la précision. 

Je ne peux pas donner les mêmes conseils à une femme en H qui est grande et ronde, qu’à une femme également en H qui est grande et mince.

D’où le titre de mon article  » Ce que Cristina et les magazines ne t’ont pas dit », car lorsque tu fais tes recherches sur la morphologie, les conseils donnés sont généraux ! Ils ne sont pas adaptés à ta taille et à ton poids !

C’est en cela que mon calculateur morphologique est innovant et unique, parce qu’il prend en compte ces informations et me permet de te donner les conseils adaptés à ta morphologie et sous-morphologie.

ENFIN DES VISUELS DE CORPS RÉALISTES !

Je t’ai présenté plus haut mes premiers visuels, que je n’ai d’ailleurs jamais partagé ! Car je voulais vraiment avoir des images représentatives des femmes que nous sommes ou du moins s’en rapprocher le plus possible ! Car bien évidemment, il n’existe pas seulement 48 corps de femmes, mais des multitudes !

J’ai donc travaillé avec une graphiste pour réaliser 48 visuels morphologiques, voici quelques exemples :

    

  

Mais ce n’est pas tout ! On ne va pas s’arrêter là ! L’objectif est que tu saches enfin quelle est ta morphologie et ta sous-morphologie, afin de savoir précisément quels types de vêtements et accessoires à favoriser ou éviter.

LE CALCULATEUR MORPHOLOGIQUE GRATUIT !

C’est pourquoi je travaille depuis 2 ans sur un calculateur morphologique qui te permettra de pouvoir enfin savoir quelle est ta morphologie et grande nouveauté : ta sous-morphologie.

Tu as désormais accès GRATUITEMENT au calculateur morphologique !

Et voici quelques conseils pour bien l’utiliser.

PRENDRE SES MENSURATIONS ! 

C’est l’élément déterminant, car si tu prends mal tes mensurations, tu vas te retrouver dans une morphologie qui ne te correspond pas, surtout que tu auras la précision de ta sous-morphologie. 

Alors n’hésite pas à te faire aider et bien évidemment te munir d’un mètre à couture, car le résultat se joue parfois à quelques millimètres près. 

Mets-toi en sous-vêtements pour une prise de mesures efficace !

Il va falloir prendre :

  • Ton tour d’épaule (de pointe à pointe)

  • Ton tour de taille (la partie la plus creuse)

  • Ton tour de hanches (la partie la plus large) 

  • Tu renseigneras aussi ton poids et ta taille !

 

JE SUIS ENTRE 2 MORPHOLOGIES ! 

  1. Il est possible que lorsque tu te regardes dans le miroir, tu vois une morphologie différente du résultat donné.
  2. Comme je l’ai dit plus haut, ça se joue parfois à quelques millimètres près.
  3. La prise ou la perte de poids peut jouer sur la morphologie, ainsi que certains sports, mais cela va/doit rester cohérent. Tu ne passeras pas d’une morphologie en A à une morphologie en V, mais une morphologie en H, peut devenir un V si elle fait un sport qui développe ses épaules (natation, tennis, rugby etc…) par exemple. Dépendant de tes formes, un H peut devenir un A, car après une grossesse par exemple, on a tendance à prendre des hanches et si ta taille est plus ou moins fine, tu peux évoluer sur une morphologie en A.
  4. Tu peux hésiter entre être : 
  • un A ou un X, car ces 2 morphologies ont la taille marquée
  • un H ou un V, car si tu as un peu d’épaules 

 

À TOI DE JOUER !

Tu as maintenant toutes les informations pour enfin définir ta morphologie et ta sous-morphologie, alors à toi de jouer :  calculer ma morphologie !

J’espère que cet article t’a été utile, n’hésite pas à m’en faire part en me laissant un sublime commentaire.

Avec quelle couleur porter le vert, l’orange, le rose fuchsia ?

Dans cet article, je vais te donner des conseils pour porter certaines couleurs que la plupart des femmes n’osent pas porter car elles ne savent pas comment l’associer avec une autre couleur.

Avant de savoir comment associer ces couleurs entre elles, il est important que tu saches quelles sont les couleurs qui vont mettre en valeur la couleur de ton visage, de tes yeux et de tes cheveux.

On appelle cela la colorimétrie, si tu veux en savoir plus, je t’invite à participer à l’un de mes ateliers sur Paris pour découvrir ton identité vestimentaire.

Commençons par le vert…

Avec-quelle-couleur-porter-le-vert

Je n’aime pas le vert, le vert ne me va pas, je ne sais pas quoi mettre avec vert à part du noir ou du blanc.

Tu te reconnais dans ces déclarations ? 🙂

La première chose que tu dois savoir, c’est qu’il est normal que tu te dises cela, car personne ne ne naît avec la connaissance de l’association des couleurs, cela s’apprend.

Sache qu’il y a différents types de vert, il y en a donc forcément un qui te va !

Le printemps est arrivé (au moment où j’écris cet article), c’est le moment de sortir de ta zone de confort et de tester de nouvelles combinaisons avec cette jolie couleur qu’est le vert et qui a pour signification : la nature, l’optimisme, l’espérance et la croissance.

Assez parlé, je te laisse découvrir en images, les différentes associations de couleur que tu peux faire avec les différents verts.

Slide 👆 pour voir les différentes inspirations.

Continuons notre article avec l’orange !

Copie de Avec quelle couleur porter le orange

C’est une couleur que j’affectionne particulièrement, car elle représente, la joie de vivre, l’optimisme ou encore la positivité, des adjectifs qui correspondent totalement à ma personnalité !

Il est important de se connaître pour porter des couleurs en lien avec qui nous sommes, pour une totale cohérence avec nous même.

Pour rappel, n’oublie pas que la fameuse phrase « l’orange ne me va pas » n’a pas de sens, car l’orange se décline en froid ou en chaud, en clair ou en foncé.

Il n’y a pas qu’un seul orange, donc il y en a forcément un qui va t’aller, c’est une question de colorimétrie.

C’est le printemps et bientôt l’été (à l’heure où je t’écris), alors dépasse ta peur de porter des couleurs et découvre dans les slides suivantes quelques inspirations que je t’ai concocté !

Voilà !

Et il y a encore pleins d’associations à réaliser !

Pour commencer, si tu n’as vraiment pas l’habitude, c’est de porter l’orange avec du noir ou du blanc.

Si tu as plus d’audace, tu peux le porter en monochrome (une seule et même couleur) ou en camaïeu (la même couleur déclinée en différentes intensités)

On ne s’arrête pas en si bon chemin, place au fuchsia !

1

Je veux vraiment t’encourager à porter de la couleur, car ça change la vie ! Je sais que beaucoup d’entre vous ont encore du mal à le faire et la plupart du temps, ce sont des aprioris :

  • La peur de ressembler à un clown
  • La peur d’être le centre d’attention (porter des couleurs sombres ou neutres pour passer inaperçu)

Et il y a tout simplement la méconnaissance : ne pas savoir comment associer telle couleur avec telle couleur et surtout ne pas savoir quelles sont les couleurs qui nous vont au teint !

Ma mère me disait toujours, tu ne sauras jamais, tant que tu n’as pas essayé !

Si tu n’es pas sûre que la couleur t’aille au teint, je te conseille de la mettre sur le bas ou en accessoire, car elle n’aura pas d’impact sur ton teint.

Et si tu souhaites vraiment savoir quelle intensité de rose te va le mieux, tu peux toujours faire appel à moi pour un accompagnement ou un atelier et ainsi découvrir ta palette de couleur grâce au test de colorimétrie !

Je te laisse découvrir les associations que j’ai réalisées dans le carrousel ci-dessous 😉

Alors, tu commences à apprécier les couleurs ?

J’aimerais bien avoir ton retour en commentaire, quelles associations tu as essayé ?

On se retrouve bientôt pour une nouvelle couleur, n’hésite pas à me dire celle que tu aimerais avoir en commentaire ou en réponse à ce mail 😉