7 looks : comment s’habiller pour la rentrée ?

C’est bel et bien la rentrée ! Fini le soleil, la plage, le maillot et les glaces… Quoique 😉

Là, on va plutôt se concentrer sur des tenues efficaces pour aborder la rentrée avec « CLASSE » !

Et si tu n’as pas trop d’inspiration pour t’habiller facilement avec style pour aller au boulot, aujourd’hui, je te propose 7 looks que tu pourras reproduire simplement. SI ET SEULEMENT SI, tu possèdes les basiques à avoir dans sa garde-robe.

Oui, je ne lâche jamais l’affaire avec cette histoire de basique, si tu ne sais toujours pas de quoi je parle, télécharge ton guide gratuitement <<ici>>.

GRANDE Nouveauté :

Je te propose les looks ainsi que les pièces et leur référence !

LOOK 1

LOOK 2

LOOK 3

LOOK 4

LOOK 5

 

LOOK 6

 

LOOK 7

 

J’espère que tu vas t’inspirer de ces looks, car ils vont pouvoir t’accompagner durant plusieurs saisons !

N’hésite pas à me faire un retour en commentaire, on se retrouve très vite pour des conseils sur la saison AUTOMNE.

Comment s’habiller pour aller dans un mariage en été ?

Transcription texte de la vidéo 👇

———————————-

Ça y est ! On rentre dans la saison des mariages et peut-être que tu as l’honneur d’être une invitée !

Déjà le matin, on se pose souvent la fameuse question « Comment je vais m’habiller », alors encore plus lors d’un tel évènement !

Et encore davantage après ces deux années de crise sanitaire, beaucoup ont perdu la main !

Voici quelques conseils à suivre pour être la plus SUBLIME (après la mariée) !

LE DRESS CODE

Bien souvent, les mariés aiment bien mettre un thème ou un dress code.

Donc c’est la première chose à laquelle penser.

Maintenant, s’il n’y a aucun dress code, je te conseille de réfléchir au style que tu veux avoir, tu peux

toi-même te donner un thème !

Que souhaites-tu dégager ?

Ok, tu ne viens pas pour te dégoter un mari (quoique, ne sait-on jamais lol). Mais tu ne viens pas non plus en claquette chaussette, donc il y a une réflexion particulière à accorder à ce type d’évènement !

LA FLUIDITÉ

Été rime avec fluidité !

Oublie les matières qui vont te faire transpirer !

Donc bien évidemment ou oublie le jean ou le pantalon de tailleur du boulot.

Tu dois pouvoir être à l’aise durant cet évènement donc les vêtements trop moulants, le cuir, le velours etc

ON OUBLIE !

Tu dois profiter de ce moment où il fait déjà chaud, alors ne te rajoute pas un fardeau !

LA COMBINAISON

Elle allonge la silhouette, une seule pièce, donc pas besoin de réfléchir à ce que tu dois mettre en haut ou en bas !

La combinaison, c’est le combo gagnant !

Il faut juste bien choisir le modèle afin qu’il aille à ta morphologie et que les couleurs t’aillent au teint !

Seul bémol, quand tu veux aller aux toilettes, tu dois tout enlever !

LE TAILLEUR :

Je ne vais pas préciser, que ce n’est pas le tailleur que tu mets pour aller au boulot !

L’idée est d’avoir un tailleur qui se démarque par sa coupe, sa matière ou encore sa couleur !

Pour changer, tu peux penser au tailleur short, jupe ou encore jupe-culotte !

L’objectif n’est pas non plus de racheter une tenue, tu peux aussi faire ce qu’on appelle le mix & match en combinant des pièces de ton dressing qui vont bien ensemble !

(photo tailleur short, jupe…)

LA ROBE SATINÉE

Ce qui peut être intéressant, c’est de choisir un joli imprimé ou une coupe originale : portefeuille,

cache-cœur, babydoll, tulipe…

N’oublie pas les détails qui feront toute la différence comme : un dos nu, un col bardot, une fente élégante, des manches papillons…

Pour finir, choisi bien la longueur de ta robe selon le look que tu veux avoir !

CONSEILS PRATIQUES

  1. Évite de mettre du noir, c’est une couleur qui attire la chaleur et c’est l’occasion de mettre de la couleur !
  2. Évite bien évidemment le blanc pour ne pas voler la vedette à la mariée, mis à part si c’est le thème du mariage.
  3. Choisis bien tes chaussures, les talons aiguilles ne sont pas une bonne idée si tu veux être à l’aise (facilite-toi la tâche) et il arrive qu’en été les mariages se déroulent dans des jardins, donc favorises les sandales à talons carrés/larges.
  4. Je te conseille d’avoir toujours une seconde paire de chaussures plates, si tu veux être à l’aise sur le dancefloor ou pour rentrer tranquillement sans boiter !
  5. Choisis bien la longueur de ta jupe ou robe, mets un cycliste en dessous au cas où.
  6. Choisi bien la matière de tes vêtements ! Je préconise des matières naturelles : coton, lin, viscose, soie, lyocell, tencel, modal… On évite au maximum le 100 % polyester !
  7. N’oublie pas de bien sélectionner tes sous-vêtements, surtout si tu as un dos-nu. Fais aussi attention à la robe bustier si tu as beaucoup de poitrine (j’ai vu trop de femme tenir toute la soirée leur décolleté, alors on sécurise les lolos) !
  8. Les accessoires sont primordiaux pour un look bien fini et dans les détails : pochette, boucles d’oreilles, colliers, serre-tête… Tu as plusieurs options pour te démarquer !

  9. Si tu veux te faire plaisir, fais appel à moi pour une séance de Personal Shopping, tu feras sensation !

Voilà, j’espère que tu vas mettre en pratique ces conseils très prochainement !

N’oublie pas de me laisser un commentaire et m’envoyer la photo de ton look final par mail, si tu le souhaites 😉

Morphologie : ce qui Cristina et les magazines ne t’ont pas dit

Je viens de recevoir un email de Cristina, enfin de sa newsletter 😉 qui me dit que l’article le plus lu sur son blog est celui sur la morphologie.

Rien d’étonnant, car c’est elle qui a popularisé ce terme, il est donc logique que les femmes aillent chercher des conseils auprès de la Reine du style 😉

Depuis, le terme « Morphologie » a été repris par de nombreux magazines de mode et autres, mais malgré cela, seulement 10 % des femmes savent identifier leur morphologie.

Et je pense savoir pourquoi…

MAIS QUEL CULOT ?!

Bien évidemment, je ne suis pas ici pour remettre en doute la parole de la Reine du style, mais je viens apporter une, voire plusieurs précisions ! Je vais éclaircir un sujet qui est finalement toujours aussi flou pour 90 % des femmes !

JE SUIS FATIGWééé !

Ça, c’est l’expression que tu as, quand tu entends parler de la morphologie : blasée, dépassée, tu as beau regarder « Les Reines du Shopping », lire des articles ou regarder des vidéos YouTube, mais tu n’arrives toujours pas à identifier ta morphologie.

Aujourd’hui, ça va changer !

SEULEMENT 10 %…

Avant de parler « lettres », parlons « chiffres » !

Uniquement 10 % des femmes peuvent correctement identifier leur morphologie.

Quand j’ai vu ce chiffre j’étais choquée, je ne m’attendais pas à un pourcentage aussi faible ! Mais cela m’a confirmé que la majorité des femmes ont besoin d’être éclairées sur le sujet !

DÉFINITION :

Commençons par le commencement ! C’est quoi la morphologie ? 

C’est la structure du corps, comment je suis formée : Épaules ? Hanches ? Taille ? 

Mais pas que… 

Lors de mes ateliers, j’ai pu constater que la plupart des femmes ont une idée erronée de leur corps !

IL Y A PLUSIEURS ÉCOLES…

Combien y a-t-il de morphologies ?

Il y a différentes écoles, pour moi il n’y en a pas 6, mais 4 !

Pour commencer, il y a la morphologie en A :  

Ensuite, la morphologie en V qui est le contraire de la morphologie en A  :

On continue avec la morphologie en H :

Et pour finir, la morphologie en X, qui est comme la morphologie en H, sauf que la taille est vraiment marquée :

SIMPLIFIONS LES CHOSES !

Pourquoi je ne considère pas le 8 et le O ?

La morphologie en O ne devrait pas exister, car aucun corps n’a la forme d”un O. Je te rappelle la définition de la morphologie “la structure”, aucune structure, aucun squelette, n’a la forme d’un O.

La morphologie en O est comme la boîte où mettre toutes celles qui sont rondes et je ne suis pas d’accord avec cette vision. 

Tu me diras, “mais que fait-on des femmes rondes alors ?” Ne t’inquiète pas, j’y viens ! 

Mais avant d’aller sur ce terrain, parlons de la morphologie en 8.

Je ne la prends pas en compte pour 2 raisons :

  1. Simplicité : il est déjà compliqué de s’y retrouver avec les lettres, pourquoi rajouter des chiffres ?
  2. Le 8 est considéré comme un X pulpeux, mais pourquoi rajouter une sous-morphologie uniquement pour la morphologie en X ? 

Pourquoi ne pas faire de même pour le H, le V et le A ? C’est selon moi une forme de discrimination des corps.

 Il y a ce mythe autour de la morphologie en 8, ce corps en sablier, ce corps “parfait” aux yeux de tous ! Un travail de fond réalisé par notre société qui nous impose des diktats de beauté par le biais des magazines de beauté, les publicités, la représentation féminine à la télé et maintenant sur nos réseaux sociaux.

LES 48 SOUS-MORPHOLOGIES 

Tu as peut-être déjà vu cette photo, si je te la représente aujourd’hui, c’est pour que tu comprennes qu’il n’y a pas que 4 corps existants au monde ! Ça peut paraître évident, mais quand je te présente 4 morphologies, tu dois te demander dans quelle “case” tu es…

Toutes les femmes de cette photo ont la même morphologie, mais pour autant, elles n’ont pas la même taille, ni le même poids.

C’est ici que j’introduis la méthode des 48 sous-morphologies, qui a été inventé par Bradley Bayou, un célèbre styliste et designer de Los Angeles qui a habillé des célébrités comme Oprah ou encore Eva Longoria !

La technique des sous-morphologies est selon moi la meilleure, car elle se rapproche le plus de la personnalisation.

On se base sur les 4 morphologies que l’on va décliner en fonction de la taille :

  • Petite
  • Moyenne
  • Grande

et de la corpulence :

  • Mince
  • Moyenne
  • Ronde 
  • Très ronde

Voici un exemple :

La Morphologie A de taille petite et de corpulence moyenne 

Et là tu te dis “mais on n’était pas censé simplifier les choses ?” 

Et je te réponds que la personnalisation demande de la précision. 

Je ne peux pas donner les mêmes conseils à une femme en H qui est grande et ronde, qu’à une femme également en H qui est grande et mince.

D’où le titre de mon article  » Ce que Cristina et les magazines ne t’ont pas dit », car lorsque tu fais tes recherches sur la morphologie, les conseils donnés sont généraux ! Ils ne sont pas adaptés à ta taille et à ton poids !

C’est en cela que mon calculateur morphologique est innovant et unique, parce qu’il prend en compte ces informations et me permet de te donner les conseils adaptés à ta morphologie et sous-morphologie.

ENFIN DES VISUELS DE CORPS RÉALISTES !

Je t’ai présenté plus haut mes premiers visuels, que je n’ai d’ailleurs jamais partagé ! Car je voulais vraiment avoir des images représentatives des femmes que nous sommes ou du moins s’en rapprocher le plus possible ! Car bien évidemment, il n’existe pas seulement 48 corps de femmes, mais des multitudes !

J’ai donc travaillé avec une graphiste pour réaliser 48 visuels morphologiques, voici quelques exemples :

    

  

Mais ce n’est pas tout ! On ne va pas s’arrêter là ! L’objectif est que tu saches enfin quelle est ta morphologie et ta sous-morphologie, afin de savoir précisément quels types de vêtements et accessoires à favoriser ou éviter.

LE CALCULATEUR MORPHOLOGIQUE GRATUIT !

C’est pourquoi je travaille depuis 2 ans sur un calculateur morphologique qui te permettra de pouvoir enfin savoir quelle est ta morphologie et grande nouveauté : ta sous-morphologie.

Tu as désormais accès GRATUITEMENT au calculateur morphologique !

Et voici quelques conseils pour bien l’utiliser.

PRENDRE SES MENSURATIONS ! 

C’est l’élément déterminant, car si tu prends mal tes mensurations, tu vas te retrouver dans une morphologie qui ne te correspond pas, surtout que tu auras la précision de ta sous-morphologie. 

Alors n’hésite pas à te faire aider et bien évidemment te munir d’un mètre à couture, car le résultat se joue parfois à quelques millimètres près. 

Mets-toi en sous-vêtements pour une prise de mesures efficace !

Il va falloir prendre :

  • Ton tour d’épaule (de pointe à pointe)

  • Ton tour de taille (la partie la plus creuse)

  • Ton tour de hanches (la partie la plus large) 

  • Tu renseigneras aussi ton poids et ta taille !

 

JE SUIS ENTRE 2 MORPHOLOGIES ! 

  1. Il est possible que lorsque tu te regardes dans le miroir, tu vois une morphologie différente du résultat donné.
  2. Comme je l’ai dit plus haut, ça se joue parfois à quelques millimètres près.
  3. La prise ou la perte de poids peut jouer sur la morphologie, ainsi que certains sports, mais cela va/doit rester cohérent. Tu ne passeras pas d’une morphologie en A à une morphologie en V, mais une morphologie en H, peut devenir un V si elle fait un sport qui développe ses épaules (natation, tennis, rugby etc…) par exemple. Dépendant de tes formes, un H peut devenir un A, car après une grossesse par exemple, on a tendance à prendre des hanches et si ta taille est plus ou moins fine, tu peux évoluer sur une morphologie en A.
  4. Tu peux hésiter entre être : 
  • un A ou un X, car ces 2 morphologies ont la taille marquée
  • un H ou un V, car si tu as un peu d’épaules 

 

À TOI DE JOUER !

Tu as maintenant toutes les informations pour enfin définir ta morphologie et ta sous-morphologie, alors à toi de jouer :  calculer ma morphologie !

J’espère que cet article t’a été utile, n’hésite pas à m’en faire part en me laissant un sublime commentaire.

La beauté est dans l’œil de celui qui regarde…Ah bon ?

En cette journée de la femme, je voulais échanger avec toi sur cette fameuse expression « La beauté est dans l’œil de celui qui regarde ».

Au travers du post Instagram en carrousel ci-dessous, j’évoque le sujet et retrace les différentes images de la femme « parfaite » projetées par la société depuis plus d’un siècle.

Si tu veux un peu plus de détails et préfères le format texte, tu peux retrouver une retranscription juste après le post Instagram.

 « La beauté est dans l’œil de celui qui regarde »
Cette expression veut nous faire comprendre que le concept de « beauté » est subjectif, en clair ce que tu peux trouver beau, un(e) autre peut le trouver moche.

Jusque-là, je n’ai pas de souci sur le principe.
Mais si ton regard a été faussé, peut-on encore parler de subjectivité ?

Le canon de beauté, tu connais ?
Le canon de beauté désigne les normes d’une époque donnée déterminant ce que l’on appelle « la beauté parfaite » et par opposition ce qui ne l’est pas. En clair, si en tant que femme, tu ne corresponds pas aux normes de beauté déterminées par ton époque et ta société alors tu n’es pas belle. Un peu rude quand même…non ?!

Par exemple en Asie, le canon de beauté est une femme claire et mince, ce qui n’est pas du tout le cas au Brésil, où l’on préfère les femmes bronzées avec des formes. Donc si l’on prend des raccourcis, on dira qu’en Asie, une brésilienne sera considérée comme moche et vice versa.

C’est compliqué n’est-ce pas ?
Malheureusement c’est la réalité que nous vivons au quotidien, relayée par la télévision, les magazines, la mode et aujourd’hui les réseaux sociaux. La femme se voit imposer des diktats de beauté par la société dans laquelle elle évolue.

Le miroir de la beauté imposé par la société
Afin que tu comprennes mieux ce que je veux t’expliquer, je te propose de retracer l’évolution du « canon de beauté » de la femme sur ces dernières décennies.

De 1910 à 1920, on passe de la « Gibson girl » à la « Flapper girl ».
La « Gibson girl » est la Kim Kardashian de l’époque, c’est une femme à la taille fine avec une morphologie en X (Épaules dans le même alignement que les hanches et une taille marquée), elle a un ventre plat aidé par le port d’un corset, et a des formes proéminentes (poitrine, hanches et fesses voluptueuses).

La « Flipper girl » de son côté est tout à l’opposé, elle a une morphologie en H (Épaules et hanches dans le même alignement, et la taille très peu ou pas marquée). Elle est mince et porte une coupe garçonne.

L’absurdité…
Remarqué qu’il n’y a que 10 ans d’écart entre ces deux « Canons de beauté », ce qui veut dire que si vous correspondiez à la « Gibson girl » en 1910, alors vous étiez considérée comme « belle », et dix ans plus tard, vous ne l’étiez plus si l’on prend en compte les nouveaux standards de beauté de 1920.

De 1930 à 1940, on passe de la femme « Jean Harlow » à la « Screen Queen ».
La « Jean Harlow » a un corps sculpté et galbé avec des formes subtiles et naturelles, alors que la « Screen Queen » a une morphologie en X, utilise des épaulettes pour élargir ses épaules et porte un soutien-gorge torpille, elle a un look très féminin avec des touches masculines, elle porte le pantalon.

De 1950 à 1960, on passe de la femme « Pin-up » à « La Petite ».
La « Pin-up » est illustrée par Marylin Monroe, une femme avec une morphologie X, une grosse poitrine et des hanches pulpeuses. Tout le contraire de « La petite » qui est une femme de petite taille avec une petite poitrine et des hanches étroites.

De 1970 à 1980, on passe de la femme « Relax » à « Super Model »
La femme « Relax » est incarnée par Farrah Fawcett, une femme grande et mince avec une morphologie en V (Épaules plus larges que les hanches). La femme « Super Model » est représentée quant à elle par Jane Fonda, une femme très grande, mince et musclée.

De 1990 à 2000, on passe de la femme « Waif » à « L’amazone »
La femme « Waif » est d’une minceur extrême avec des courbes inexistantes, elle est incarnée par des mannequins comme Kate Moss. Elle s’oppose à la femme « Amazone », abdos visibles, teint hâle avec des formes, telles Britney Spears ou encore Angelina Jolie.

2010 : « La Curvy girl »
La « Curvy girl » comprenait par-là, une femme avec des courbes. Incarnée par Kim Kardashian, elle a une morphologie en X avec des formes imposantes (poitrine, hanches et fesses).

Et aujourd’hui ?
On retrouve aujourd’hui différents modèles de femmes en taille, en corpulence ou en poids, car les choses commencent à changer. Mais les femmes continuent toujours de se comparer autant et leurs complexes se multiplient de jours en jours. Par exemple, beaucoup pense que la meilleur morphologie est celle en X, mais j’aurais l’occasion dans quelques temps de te prouver le contraire 😁

Tu penses toujours que la beauté est dans l’œil de celui qui regarde ? 😅

Comme tu as pu le constater, les standards de beauté de la femme ont changé tous les 10 ans depuis un siècle. Stéréotypée, sexualisée, on lui a imposé l’image qu’elle a de son corps et de sa beauté ! Comme sa vision a été altérée, faussée, il est difficile pour elle de définir ce qui est beau et donc d’apprécier Sa beauté.

Si tu as fait attention à l’évolution des canons de beauté, tu as dû remarquer qu’on a commencé en 1910 avec la « Gibson Girl » pour arriver en 2010 avec la « Curvy girl », ces deux modèles de beauté ont les mêmes caractéristiques, c’est donc un éternellement recommencement.

Et si tu veux te conformer aux diktats de la beauté, tu te retrouveras à vouloir changer de corps tous les 10 ans, au point de vouloir faire de la chirurgie esthétique car tu estimeras que tu as trop petite poitrine…

Alors comment faire ? 😱
Il faut que tu dises que ton corps est parfait, et t’aimer comme tu es, accepter celle que tu es car tu es Sublime. Les médias te montrent beaucoup de femmes que tu trouves belles, alors qu’en fait, elles n’ont rien de plus que toi, elles savent juste se mettre en valeur.

Et toi sais-tu te mettre en valeur ?
Connais-tu ton style, ta morphologie et colorimétrie ?
Sais-tu comment associer tes vêtements entre eux ?

Dis-moi tout en commentaire 👇

Le jean slim est ringard

Le jean slim est ringard

Le jean slim est ringard

Le jean slim n’est pas ringard !

Avant d’aller plus loin, bien évidemment, le jean slim n’est pas ringard !

J’ai souhaité rédiger cet article, car grâce à mon expérience en tant que coach en image, personal stylist chez Lookiero et de mon observation des femmes au quotidien, j’ai constaté que peu importe leur style vestimentaire ou encore leur morphologie, les femmes ne connaissent que le jean slim ! 

Le jean slim est un basique qui ne va pas à toutes les morphologies

Alors oui, c’est normal, c’est un basique, mais il existe d’autres coupes de jean !

Il faut savoir que le slim ne met pas forcément en valeur toutes les morphologies, ou du moins, il faut savoir comment le porter…

Le jean slim pour ne pas prendre de risques

Maintenant, tu dois te dire : « ok Marine, mais il y a tellement de style de jean, que je suis complètement perdue, du coup, par sécurité, habitude et confort, j’achète toujours le slim »

Et je te comprends totalement, car moi aussi pendant longtemps, je ne faisais même pas attention aux autres coupes !

Ce n’est pas que je ne trouvais pas ça joli, mais je n’y prêtais tout simplement pas attention et tu te retrouves peut-être dans ce cas-là.

Les différents types de jean selon la morphologie

Bon, passons maintenant aux choses sérieuses, je vais te présenter différents types de jean et je vais aussi te dire pour quelle morphologie ils sont adaptés ! Question : connais-tu ta morphologie ?

1- Le jean droit/straight

C’est aussi un basique qui ne moule pas et ne grossit pas, il s’adapte à toutes les morphologies.

Il se porte aussi bien avec des baskets qu’avec des mocassins ou des escarpins. Et parce qu’il est droit, on peut même lui associer des bottines ou des bottes. Il suffit juste de l’accessoiriser pour le transformer radicalement.

2- Le jean mom

Un jean pour un confort quotidien.

Comme son nom l’indique, c’est le « jean pour maman », car sa coupe droite convient à toutes les morphologies, c’est le jean vintage des années 1970 à la taille haute ou mi-haute qui devient un intemporel. Large aux hanches, il souligne la taille de celle qui le porte. Il s’adapte à tous les styles, il se porte aussi bien avec un t-shirt sous un blazer, une chemise ou encore une belle maille !

3- Le jean flare

Le jean flare est particulièrement adaptés aux silhouettes en V, c’est-à-dire aux femmes ayant les épaules plus larges que les hanches. Ce type de jean permet de rééquilibrer la silhouette en apportant du volume sur le bas du corps. Je te conseille de le porter avec une jolie blouse légèrement rentrée dedans pour mettre en valeur ta silhouette. En ce qui concerne les chaussures, une belle paire de bottines, bottes ou escarpins pour allonger ta silhouette

4- Le jean bootcut

Le fameux bootcut, jean emblématique des années 60’s-70’s, une des pièces phares du style bohème. Le jean bootcut est près du corps au niveau des cuisses et des fesses puis légèrement évasée sur le bas de la silhouette, ce qui va permettre d’affiner et allonger tes jambes. Un jean qui s’adapte à la morphologie en H, V et X ! Pour plus de style, n’hésite pas à le porter avec un perfecto ou encore une veste en tweed !

5- Le jean slouchy/balloon

C’est le jean qui s’inspire du cool des années 80’-90’s. Un jean taille haute cintré à la taille, ample, même carrément bouffant au niveau des cuisses, il se resserre à la cheville et est 7/8ᵉ. Le jean slouchy reflète un style ample et confortable.

Il va à toutes les morphologies, parfait si tu n’as pas beaucoup de hanches ! Je te conseille de le porter avec une chemise blousée pour mettre en valeur ta taille et te donner une jolie silhouette.

6- Le jean paperbag

C’est le jean parfait pour une morphologie en X et en A, car il met parfaitement la taille en valeur ! Taille haute, souvent ceinturé, froncé à la taille, ample au niveau des hanches, tout comme le jean mom. Pour jouer sur les contrastes, je te conseille de porter le jean paperbag avec un top ajusté ou encore une blouse asymétrique (pour rentrer la partie la plus courte devant et laisser la partie la plus longue en dehors).

7- Le jean boyfriend

Le jean boyfriend original est droit, plutôt taille basse, 7/8ᵉ, retroussé à la cheville ! Il convient à toutes les morphologies, mais plus particulièrement aux morphologies H et V.

On l’aime pour son côté masculin qui peut se féminiser avec une paire d’escarpins, mais aussi avec une paire de bottines !

Pour celles qui veulent jouer la carte du véritable look « boyfriend », pourquoi pas le porter avec un perfecto noir, un sweat à capuche et des baskets ?

8- Le jean large/wide leg/baggy

C’est le jean des années 90-2000 par excellence et il revient en force dans les tendances depuis 2020 ! Et c’est bien normal, avec la crise sanitaire que nous avons vécu et que nous vivons encore, tout le monde recherche le confort, le cosy, le cocooning ! Avec le wide leg, on est à l’aise, sa coupe droite, large et longue, sied à toutes les morphologies !

Il se porte aussi bien pour un look casual avec un sweat et des baskets, que pour un look bohème rock avec une chemise en jean et une paire de santiags !

Quelques tips & tricks…

Avant de rendre l’antenne, je souhaitais te donner quelques conseils !

  1. Connaître ta morphologie est la première chose à savoir pour bien choisir ton jean, car ce n’est pas parce que c’est tendance que ça va te mettre en valeur !
  2. Un seul jean peut être décliné en différentes coupes, par exemple : mom, momfit, high rise mom, high rise mom fit, mid-rise mom… Bref, la liste peut être très longue et tu peux aussi vite te perdre.
  3. Si le jean est estampillé taille haute ou high rise il est plutôt recommandé pour une morphologie en X ou en A, s’il est estampillé mid-rise ou regular il est plutôt recommandé pour une morphologie en H ou en V.
  4. Porter un jean 7/8ᵉ pour révéler la cheville est très féminin !
  5. Faire un bel ourlet à son jean rajoute du cachet à ton look !
  6. Le slim et le skinny ne sont pas des jeans à porter quotidiennement, car ils collent à la peau et peuvent être serrés au niveau des parties génitales ! Alors recherche le confort et choisi des jeans adaptés à ta morphologie et à ton style de vie !
  7. Si tu es mince ou très mince opte pour des jeans qui vont donner plus de relief à tes jambes, le jean slim est bien, mais comme tu l’as lu plus haut, tu as pleins d’autres choix !
  8. Si tu es ronde ou très ronde et que tu aimes mettre des jeans slim, fait bien attention à la matière, car ça peut donner un effet « saucissonné » sur toi !
  9. N’hésite pas à porter des jeans de couleur, ça rajoutera du pep’s dans ta tenue !

Le mot de la fin ?

J’espère que cet article t’as plu, n’hésite pas à me laisser un petit commentaire et à le partager autour de toi !

À très vite et n’oublie surtout pas que tu es SUBLIME…