Back 2 Basics

PARLONS BASIQUES

Depuis que j’ai commencé mon aventure avec Je Suis Sublime, l’une des problématiques rencontrées par les femmes avec lesquelles j’ai pu échanger, c’est de ne pas avoir de bons basiques dans leur dressing.

Une fois, l’une d’entre vous m’a répondu “Mais c’est ennuyeux comme pièce” !

Les basiques sont ennuyeux si on le souhaite !
Oui, ce sont des pièces de couleurs neutres, sans fioritures, mais il n’en demeure pas moins qu’elles peuvent être belles et nous représenter en fonction de notre personnalité.

Je suis la première à aimer les pièces colorées, originales, audacieuses, mais avec l’expérience, j’ai compris qu’il y avait un gros problème avec mon dressing : je n’avais aucun basique !

J’avais beau avoir une tonne de vêtements dans mon dressing, j’avais toujours l’impression de manquer de pièces pour aller avec tel ou tel vêtement !
J’avais énormément de pièces colorées avec des imprimés, mais elles n’étaient pas toujours de qualité et quand je ne voulais pas me compliquer la tête, je n’avais aucune pièce basique pour m’aider…
Bien souvent, on veut aller au niveau 5, alors que l’on n’a pas encore atteint le niveau 1 et ce fameux niveau 1, ce sont les basiques !

Elles ont pour fonction d’être le fondement de notre dressing, j’aime à dire qu’elles sont comme les fondations d’une maison et si nous n’avons pas ces pièces, le vent 💨 souffle et notre maison (dressing) s’effondre.

C’est pourquoi beaucoup de femmes luttent dans la construction de leur style vestimentaire, la base n’est pas solide !

Le problème, c’est de ne pas prendre à cœur ♥️ ces pièces, comme si elles étaient inutiles, comme si elles ne faisaient que nous dépanner.
Les basiques doivent être des pièces qualitatives, qui doivent durer dans le temps, que l’on prend plaisir à acheter et qui nous mettent en valeur. Elles doivent donc aller avec notre style et notre morphologie, ce ne sont pas des pièces que l’on choisit de façon aléatoire dans le magasin du coin.
Même pour des pièces simples, il y a une intention à avoir quand nous les achetons.

Les basiques sont ces pièces Joker 🃏 qui nous sauvent quand on ne sait pas quoi mettre le matin, lorsque l’on ne veut pas trop réfléchir 🤔

Elles nous permettent d’être toujours bien habillées, elles nous donnent de l’allure sans forcer, les basiques vont vous aider à sublimer les autres pièces de votre dressing, elles sont révélatrices de potentiel, quand nous les sélectionnons avec soin.

Ici, je vous montre un look avec 4 basiques de mon dressing, de la simplicité, mais de l’allure, car chacune des pièces me mettent en valeur. Reproduire un look, OUI, mais rassurez-vous qu’il aille avec VOUS, qu’il VOUS mette en VALEUR, c’est ce qui fait toute la différence !

Ici, il n’y a rien de compliqué dans mon look, ce sont juste les bonnes pièces associées ensemble (matière, coupe, couleur) pour la bonne personne (style, morphologie, personnalité).
Alors mon conseil pour toi aujourd’hui c’est de ne pas négliger tes basiques !
C’est la première chose avec laquelle on commence avec mes Sublimes coachées et elles en voient toutes les bénéfices !

Si tu souhaites aller plus loin, n’hésite pas à prendre un rdv diagnostic gratuit en cliquant ici

Marine

5 astuces pour bien trier ton dressing

Pourquoi tu t’habilles toujours de la même manière ?

Pourquoi tu ne prends pas plaisir à t’habiller ?

Car ton dressing n’est pas trié !

Tu connais le ménage de printemps ?!

Il est donc temps de faire le ménage dans ton dressing !

Tu l’as peut-être fait et refait, mais tu as toujours autant de vêtement dans ton armoire !

Je te donne donc 5 astuces dans ce post pour réaliser ton tri comme une pro 😉

1) CONNAITRE TON STYLE

C’est la base !

Connaître ton style est fondamental pour pouvoir trier correctement ton dressing, car il est fort possible que tu aies acheté des vêtements parce qu’ils étaient tendance et non pas parce qu’ils correspondaient à ta personnalité, donc à ton style !

Si tu ne sais pas définir ton style, tu vas avoir du mal à être efficace lors de ton shopping et tu vas recommencer les mêmes erreurs, un cercle vicieux !

2) CONNAITRE TA MORPHOLOGIE

Une fois que tu connais ton style vestimentaire, tu vas pouvoir retirer tous les vêtements qui ne te correspondent pas, mais on ne s’arrête pas là !

Il va falloir connaître ta morphologie, oui encore ce mot qui fatigue, mais vraiment important.

Il y a des coupes de vêtement qui nous mettent plus en valeur que d’autres et si tu ne les connais pas, tu vas malheureusement remplir ton dressing avec les mauvaises pièces !

Si tu ne connais pas ta morphologie, il te suffit d’utiliser mon calculateur morphologique.

 

3) CONNAITRE TA COLORIMÉTRIE

Maintenant que tu as retiré les vêtements qui ne te correspondent pas en termes de style et de morphologie, on s’attaque aux couleurs !

Il va donc falloir connaître ta colorimétrie afin de garder uniquement les couleurs de vêtement qui révèlent ton teint !

À savoir, la colorimétrie, ne concerne que le haut du corps, donc si tes jupes, pantalons, shorts correspondent à ton style et ta morphologie, tu peux les garder 😉

4) DE BONNES MATIÈRES

Si tu connais ton style, ta morphologie et ta colorimétrie, tu as déjà pu trier une bonne partie de tes vêtements et je ne parle pas des vêtements trop petits, usés, que tu ne mets jamais…

Maintenant, il faut vérifier que tes vêtements sont de bonne qualité et pour cela, il faut regarder la composition sur l’étiquette.

Privilégie les matières naturelles : coton, laine, lin, lyocell, tencel, soie, viscose… Ou les matières mélangées (un plus gros pourcentage de matières naturelles et un minimum de matières synthétiques).

 

5) PARTICIPER A UN ATELIER

  • Si tu galères pour déterminer ton style, ta morphologie et ta colorimétrie
  • Si tu veux enfin faire ton shopping intelligemment
  • Si tu veux gagner du temps et faire des économies
  • Si tu veux trier correctement ton dressing
  • Si tu veux connaître ton identité vestimentaire

Inscris-toi sur ma liste d’attente pour mon prochain atelier « MON LOOK, MA PERSONNALITÉ » en cliquant ici 

12 basiques incontournables au printemps

Mon premier article en tant que « mère double », pas simple à réaliser, mais c’est fait ! Si tu me suis sur Instagram, tu sais que j’ai récemment accouché de mon deuxième enfant, c’est donc une nouvelle vie et organisation que je suis en train de mettre en place !

Pour ce premier article, je souhaitais accueillir cette saison que j’aime tout particulièrement : le printemps !

Il est vrai qu’à l’heure où je t’écris, les températures ne sont pas au beau fixe, mais d’ici quelques jours, on pourra arborer fièrement nos meilleures tenues !

Voici les 12 basiques, avec en bonus les références et comment les associer pour créer des looks simples et efficaces !

1) LES 12 BASIQUES

Veste en jean, robe babydoll, jupe fleurie, t-shirt uni

  • N’oublie pas que les modèles que je te propose sont des exemples à adapter selon ton style, ta morphologie et colorimétrie.
  • Choisi des couleurs qui vont se marier facilement et qui te vont au teint.

Jogpant, cardigan, combinaison en jean, mules à talons

  • N’oublie pas de sélectionner des pièces qualitatives, pas besoin de mettre une somme astronomique.
  • Vérifie que la/les matières sont durables (coton, laine, viscose, lyocell…)

Chemise à broderie anglaise, jean cropped, kimono, mules plates

  • Si tu n’aimes pas les kimonos, tu peux choisir une surchemise ou une saharienne, l’idée est d’avoir une veste de mi-saison.
  • Pour les chaussures, une paire de baskets avec des couleurs nude peut être très sympa et se marie avec tout (jupe, robe, pantalon…)

 

2) LES LOOKS

Look 1 et 2

Tu peux faire différentes combinaisons notamment en changeant le t-shirt par la chemise ou la veste en jean, par le cardigan ou encore la paire de mules à talons, par la paire de mules plates.

Look 3 et 4

Une fois que tu as ces pièces, tu peux commencer à les décliner en différentes couleurs et styles pour t’amuser dans les associations que tu veux faire.

Look 5 et 6

La salopette est aussi un bon basique à avoir au printemps

3) MES CONSEILS

N’oublie pas les accessoires !

  1. Comme pour les vêtements, ils doivent être adaptés à ta morphologie.
  2. Pour tes bijoux, la colorimétrie doit aussi être prise en compte, pour bien mettre en valeur ta couleur de peau.
  3. Casquette, chapeau, gavroche, sont des accessoires qui peuvent donner de la dégaine à ton look final, alors ne les néglige pas !
  4. LE SAC ! Cabas, bandoulière, à main, au dos, en banane… Tant qu’il te met en valeur, c’est ok !
  5. Et bien évidemment, les lunettes de soleil ! Pareil, elles doivent être adaptées à la morphologie de ton visage, pour te mettre en valeur. Et une belle couleur pour révéler ton teint !

 

Donne-moi ton avis en commentaire 🙂

4 conseils pour bien faire mon shopping en ligne

Depuis la crise sanitaire le shopping en ligne à vu son pourcentage augmenter en flèche, c’était déjà le cas avant et ça l’est encore plus aujourd’hui !

Tu es peut-être déjà une adepte du shopping en ligne ou pas ! Dans tous les cas, je te donne 4 conseils incontournables pour toujours bien réaliser tes achats en ligne.

L’un des conseils est un très bon plan que j’utilise, alors lis bien 😉

1) LES AVIS

Le premier conseil que j’ai à te donner, c’est de toujours lire les avis, quand il y en a bien sûr.

Ils te permettront d’éviter un achat décevant qui peut favoriser une réticence à acheter en ligne.

Le vêtement ou l’accessoire peut paraître joli, mais il y a souvent des détails à prendre en compte qui seront déterminants pour réaliser ton choix.

Effectivement, si ça ne va pas, tu as la possibilité de renvoyer facilement ton article, mais si tu peux éviter de perdre du temps, c’est beaucoup mieux n’est-ce pas ?!

 

2) LA MATIERE

Mon accompagnement étant disponible à distance, je réalise aussi le personal shopping en ligne, donc la matière est un élément TRÈS important que je prends en compte dans la sélection des vêtements que je propose à mes SUBLIMES.

Alors ne t’arrête pas simplement sur ce que tu vois au travers de ton écran, regarde toujours la composition, car ce que tu achètes doit durer dans le temps !

Favorise une composition naturelle : coton, laine, cachemire, lin… Ou un mélange de matières naturelles et synthétiques, mais il doit y avoir un pourcentage plus élevé pour la matière naturelle (exemple : 70 % coton, 30 % polyester).

Ne te fais pas avoir en achetant une robe, manteau etc à plus de 50 € avec 90 % de polyester –« 

 

3) LES MENSURATIONS

Tu es grande, petite, ronde, mince…

Regarde les indications qui sont de plus en plus claires sur des sites comme « Zalando » ou « Asos ».

Parfois, on t’indiquera de prendre une taille en dessous ou au-dessus. Tu as des informations importantes à ne pas négliger dans l’onglet « détails du produit » ou encore « taille & coupe ».

Tu peux aussi réaliser ta recherche par rapport à ta morphologie en mettant « petite », « tall », « curvy » ou encore « wide fit » quand il s’agit des chaussures si tu as le pied large.

 

4) CODE PROMO

Aujourd’hui, je te révèle mon petit secret pour ne rater aucune occasion d’avoir une réduction sur ma commande 😀

Parfois, il arrive qu’il y ait des promotions avec un code promo proposé par le site quand vous dépassez un certain montant ou tout simplement pour vous encourager à acheter.

Pour gagner du temps, j’ai téléchargé une extension google chrome qui s’appelle WANTEED !

Elle épluche pour moi tous les codes promos qui existent et me met automatiquement le bon code promo quand il en existe un, lors de mon paiement ! De cette façon, je fais des économies !

Je te laisse me dire en commentaire si mon bon plan t’a été utile 🙂

Les fashion faux-pas et si on en parlait…

Mais non ! Je n’ai rien contre Cristina, bien au contraire, elle a roulé sa bosse la dame, elle connaît son métier !

Le vrai problème, c’est de ne pas nuancer ses propos et de stigmatiser une habitude de style ou un vêtement. Tandis que tout cela mérite explications et précisions !

Alors aujourd’hui, je vais décrypter cinq « fashion faux-pas » pour enfin te libérer du fardeau que tu portais inutilement depuis quelques années 😉

1) LE LEGGING

C’est suite au film flashdance dans les années 80 que le legging devient célèbre.

Matière en lycra, ce « caleçon moulant » est au départ porté pour faire du sport. C’est en 2005 qu’il commence à investir nos dressings avec une matière en coton.

Mais quel est le problème ? C’est de le porter comme un pantalon, alors que c’est un collant épais !

Quand on s’habille, ce qui est important, c’est l’équilibre ! Et ce qui est intéressant, c’est de jouer avec les volumes.

Donc porter son legging avec un haut moulant n’est pas intéressant, par contre le porter, par exemple, avec une chemise oversize va apporter du volume et ce sera plus harmonieux.

2) LES BALLERINES

Cette paire de chaussure plate, qui tasse, qui fait transpirer les pieds, qui les boudine en été…

Bref, de nombreux avis négatifs sur la ballerine, alors pourquoi tant de haine ?!

Par nature, une paire de chaussure qui ne possède pas beaucoup de semelle aura tendance à « tasser » à « aplatir » tandis que l’on cherche plutôt à allonger sa silhouette.

Il ne faut pas oublier que la morphologie fonctionne aussi pour les pieds et malheureusement la ballerine n’est pas forcément taillée pour tous les types de pieds.

Il faut donc choisir un bon modèle et surtout qualitatif ! Cet aspect « geox la chaussure qui respire » arrive quand la ballerine est bon marché !

Donc, on ne dit pas non aux ballerines, mais à bien choisir et porter pour un beau rendu !

3) LE TOTAL LOOK LEOPARD

Tant de connotations négatives avec cet imprimé qu’il est parfois difficile de le défendre auprès de certaines femmes ! Idées reçues, aprioris !

Effectivement, c’est un imprimé qui témoigne d’une personnalité plutôt audacieuse, extravagante et poussée à l’extrême, cela peut donner une apparence vulgaire.

Le total look oui, mais avec des pièces de qualité, des coupes adaptées à la morphologie, un jeu de matières et de volume pour un bel équilibre et un joli rendu.

4) LE COLLANT COULEUR CHAIR

C’est ce côté « mémère » ou « petite fille » qu’on va chercher à éviter, car le fameux collant couleur chair à cette horrible couleur qui ne ressemble à aucune couleur de peau !

Quand on arrive dans une période hivernale, on ne peut pas laisser ses gambettes à l’air, alors on opte pour le collant noir ou le collant qui se rapproche le plus de notre couleur de peau !

Le collant noir peut être un risque si le denier choisi crée beaucoup trop de contraste dans la tenue. Donc l’idée est de se diriger vers un denier moins intense ou de choisir un collant de couleur chair mais qui se fond parfaitement avec notre peau, avec un joli effet satiné !

5) ASSORTIR SES VETEMENTS AVEC SES ACCESSOIRES

Effectivement, il peut y avoir un côté « ringard » (le mot est fort) dans le fait d’associer la couleur de ses vêtements avec ses accessoires : sac, chaussures, bijoux…

Mais le vrai « problème » c’est que ça manque d’originalité, de « piment », de « saveur » !

Je pense que tu as compris l’idée 😉

Comme je l’ai dis précédement, pour un look bien travaillé, il faut jouer sur les matières, les formes, volumes, mais aussi sur les couleurs !

Donc ce qui va être plus judicieux est de choisir une couleur différente (complémentaire, analogue, camaïeu…) pour obtenir un look bien assaisoné (tu as dû comprendre que j’aime manger 😀 !)

Mais encore une fois, tout dépend de comment cela est porté 😉

EXISTE-T-IL VRAIMENT DES FASHION FAUX-PAS ?

Conclusion, je dirais que le « fashion faux-pas » existe uniquement « par qui » et « comment » c’est-à-dire qu’un look ou pièce peut paraître ridicule sur quelqu’un, comme élégant sur une autre personne. Pourquoi ?

La façon dont la pièce est portée, sa matière, la coupe et si elle sied correctement à cette personne, comment elle a joué sur les formes, l’équilibre, les volumes, le relief… C’est ici que l’on va reparler de style, morphologie et colorimétrie !

La vision de la mode, tout comme l’art, est très subjective, il y a tout de même certains codes à respecter, pour se sentir à l’aise quotidiennement.

C’est pourquoi la connaissance de son identité vestimentaire est PRIMORDIALE !

Quelle est la plus belle morphologie ?

Si tu es nouvelle par ici, il faut que tu saches qu’avec moi, il n’y a que quatre morphologies ! Il y a plusieurs écoles, mais je tente de simplifier les choses tout en les précisant.

Il y a une école qui parle de six morphologies et je ne suis pas d’accord avec… J’en ai parlé dans ma vidéo sur YouTube, sur des posts Instagram !

Mais j’en reparle ici, car ce sujet mérite toujours d’être réexpliqué avec précision et bien évidemment, je te révèlerai aussi quelle est la plus belle des morphologies !

1) LES 4 MORPHOLOGIES

Comme je le disais, il n’y a que 4 morphologies féminines : A, V, H, X

Ce que tu vois en dessous, ce sont mes propres visuels qui ont été réalisés par la Sublime illustratrice et graphiste : elo_art

2) LA MORPHOLOGIE O

Pourquoi je ne suis pas d’accord avec cette morphologie ? Car c’est pour moi, la case dans laquelle on va mettre toutes les femmes rondes ! Alors qu’une femme peut aussi bien avoir la morphologie A, V, H, X et être ronde, c’est là qu’intervient la sous-morphologie !!!

Tu ne sais toujours pas ce que c’est ?!

Je t’en parle juste après 😉

3) LA MORPHOLOGIE 8

La morphologie en 8 est considéré comme le X pulpeux ! Heu ?! Il y a un problème là !

  • Donc, les morphologies A, V et H ne peuvent pas être pulpeuses aussi ?! C’est encore là qu’intervient la sous-morphologie !
  • En plus pour les morphologies, on est sur une logique de lettres et d’un coup, on rajoute un chiffre qui est là, tout seul !
  • Pour finir, il y a aussi un problème de société, dont je te parle juste après !

4) LA SOUS-MORPHOLOGIE ?

On en parle peu ou on en parle mal, car vous êtes plusieurs à ne pas savoir ce que c’est et en quoi c’est important !

La morphologie te donne une information sur la forme de ton corps, mais cette information est incomplète, parce que beaucoup de femmes peuvent avoir la même forme de corps que toi et pour autant vous n’êtes pas pareilles !

C’est là qu’intervient la sous-morphologie, car elle va prendre en compte ta taille, ton poids et ta corpulence. Alors comment savoir ta morphologie et sous-morphologie ?!

5) MON CALCULATEUR DE MORPHOLOGIE ET DE SOUS-MORPHOLOGIE 

Il y a deux ans déjà, j’ai travaillé avec un développeur pour pouvoir réaliser mon propre calculateur de morphologie et de sous-morphologie !

Il est unique au monde et innovant, car aujourd’hui, aucun calculateur ne te donne ces deux données et en plus gratuitement !

Et je ne m’arrête pas là, puisque calculer sa morphologie, c’est bien, mais avoir des conseils personnalisés, c’est mieux !

Tu as donc la possibilité d’avoir le guide avec tous les conseils en fonction de ta morphologie et sous-morphologie !

6) LA PLUS BELLE MORPHOLOGIE

Quand on tape « Quelle est la plus belle morphologie ? » sur Google, la réponse est : la morphologie en 8.

Le problème de société dont je voulais parler, c’est de créer des diktats de beauté qui complexent les femmes que nous sommes !

Aujourd’hui, toutes les femmes veulent avoir la taille marquée, le ventre plat, une poitrine et des fesses bombées ! (Cliché oui, mais plutôt vrai)

La mode est à la chirurgie, pour complexer davantage la jeune génération !

Mettre l’accent sur une seule morphologie, comme si toutes les autres étaient moches, c’est malheureusement le sentiment de beaucoup de femmes à l’heure qu’il est…

CONCLUSION :

Il n’y a pas de plus belle morphologie, toutes les morphologies sont belles !

Il y a alors un message à faire passer de plus en plus sur l’acceptation de soi afin que les femmes que nous sommes, et les futures femmes qui nous suivent, puissent enfin s’accepter telles qu’elles sont !

C’est la mission de « JE SUIS SUBLIME ».

Quand le cœur va bien, il est plus facile d’accepter son corps et de le valoriser avec les bons vêtements !

Es-tu enfin prête à te regarder dans ce miroir et te dire « JE SUIS SUBLIME » ?

Si tu ressens le besoin d’aller plus loin et d’être coachée, fais-moi signe 😉

Comment bien choisir son manteau en hiver ?

L’hiver bât son plein et tu ne sais toujours pas quel manteau choisir ?

Doudoune, parka, manteau croisé, caban, bombardier ?

Tu aimerais profiter des soldes, mais en même temps, tu ne souhaites pas te faire avoir en achetant un manteau par dépit ?

Tu es au bon endroit ! Aujourd’hui, je te donne mes conseils pour bien choisir ton manteau cet hiver et surtout le garder pour les hivers prochains !

1) LA MORPHOLOGIE

Et oui ! Elle revient tout le temps, mais en fait c’est tellement important pour te mettre en valeur en cette saison glaciale !

C’est la première pièce que l’on voit, donc elle doit bien être choisie !

Si tu ne connais pas ta morphologie, ce qui est le cas de 90% des femmes, je t’invite à utiliser mon calculateur morphologique gratuit et surtout télécharger le guide personnalisé qui y est associé !

Toutes les coupes de manteaux ne mettent pas toutes les silhouettes en valeur : oversize, trapèze, patineuse, droit, court, long…

Donc pour éviter de t’acheter un manteau qui ne te va pas, je te conseille de commencer par cette première étape : connaître ta morphologie !

2) LE STYLE

Après la morphologie, on passe au style. Quel style de manteau recherches-tu ? Ou plutôt, de quel style de manteau as-tu besoin ?

Car la doudoune ne donne pas la même allure qu’un manteau croisé en laine !

Connaître ta morphologie t’aidera sur les différents modèles qui peuvent te correspondre et ensuite tu pourras réaliser ton choix en fonction de ton besoin.

  • Pour un look classy chic, on partira sur le manteau croisé en laine/cachemire par exemple
  • Pour un look casual, on partira sur la parka ou la doudoune

3) LES COULEURS

Par défaut, je te conseille de partir sur des couleurs basiques qui se marient facilement avec le reste de ta tenue : noir, beige, kaki. Ce conseil s’applique surtout si c’est un premier achat de manteau ou un renouvellement.

Mais si tu possèdes déjà un basique, fais-toi plaisir et choisi une belle couleur qui te va au teint !

C’est ici qu’intervient la colorimétrie : la connaissance des couleurs qui vont mettre ton teint en valeur, en fonction de la couleur de tes yeux, de tes cheveux et de ta peau ! Et oui, toutes les couleurs ne vont pas forcément te révéler et quand on s’habille, on cherche à créer un impact, premièrement sur soi-même, mais aussi auprès des autres 🙂

4) LA COMPOSITION

Je n’en parlerais jamais assez, mais c’est la BASE !

Avant, je ne faisais pas attention à ses détails, j’achetais tout simplement parce que le modèle était beau, que ça avait l’air de tenir chaud et que j’avais fait « selon moi » une bonne affaire !

Et sans prétention, je pense que c’est le cas de la majorité d’entre vous ! Le week-end dernier, pour celles qui me suivent activement en story sur Instagram, je vous partageais ma doudoune qui respecte parfaitement tous les critères que je vous cite ici.

Je le répète encore, un manteau 100% polyester ou un manteau composé majoritairment de matières synthétiques (polyamide, nylon, acrylique etc) ne vous tiendra pas chaud. Il faut aussi faire attention à ses marques qui vous vendent des manteaux à des prix élevés alors que la qualité n’est pas présente.

Il y a aussi le cas des marques « cheap » comme Shein, Boohoo, PTL… Qui cassent les prix, afin de vous inciter à acheter des modèles qui sont esthétiquement beaux, mais qui ne vont pas vous tenir chaud, et que vous devrez changer l’année prochaine (à part si vous avez acheté trois manteaux d’un coup à cause des prix bas, mais qui ne va pas vous aider à choisir des pièces qualitatives, qui vont durer dans le temps et vous éviter de surconsommer).

Donc on choisi un manteau avec des matières naturelles : coton, laine, cachemire…

5) LE CALCULATEUR MORPHOLOGIQUE GRATUIT

Il te permettra de savoir GRATUITEMENT quelle est ta morphologie, mais surtout quelle est ta sous-morphologie, pour davantage de précision.

Mais je le répète, savoir sa morphologie c’est bien, mais avoir des conseils personnalisés, c’est mieux !

Donc télécharge ton guide personnalisé qui t’indiquera précisément quoi porter (vêtements, accessoires, chaussures, matière…) selon ta morphologie, mais surtout, selon ta sous-morphologie.

CLIQUE ICI pour y accéder.

Si tu as des questions, on se retrouve en commentaire 🙂

Marine

Mon dressing d’automne

Celles qui me suivent sur Instagram @je_suis_sublime, ont bien compris que les tendances modes sont le cadet de mes soucis !

Ce qui m’importe le plus pour toi, c’est que tu aies un dressing avec des pièces qualitatives qui sont en accord avec ton identité vestimentaire : ton style, ta morphologie et sous-morphologie, ainsi que ta colorimétrie.

Le reste, ce n’est que du bonus !

Donc, je ne vais pas te faire un post sur les tendances, tu peux lire Grazia, ELLE & co pour ça !  Par contre, je t’invite à te concentrer sur l’essentiel pour enfin être alignée avec toi-même 😉

1) LES COULEURS

C’est toujours une histoire les couleurs !

Comment bien les choisir ? Comment les porter ? Comment les associer ?

Ci-dessous voici la palette de couleurs pour la saison automne. Selon ta colorimétrie, ses couleurs t’iront plus ou moins. Si tu n’es pas sûre de ta colorimétrie, je t’invite à porter ses couleurs sur le bas : pantalon, jupe, short…Ou en accessoire : sac, chaussure.

Je n’aime pas les « tu n’as pas le droit de porter », mais il y a tout de même des règles à respecter pour véritablement te mettre en valeur.

2) LES IMPRIMES

Les imprimés, c’est pareil que pour les couleurs !

Je vous ferais sûrement un post sur comment associer les imprimés afin de vous encourager à prendre des risques, sans pour autant être « ridicule ».

Retenez que les imprimés ci-dessous sont des intemporels que vous retrouverez à toutes les saisons, mais de façon différente.

3) LES MATIÈRES

Si tu me suis depuis un moment, tu as dû constater que j’insiste beaucoup sur l’importance du choix des matières. Surtout qu’après l’automne vient l’hiver et je sais que cette saison de l’année n’est pas simple pour tout le monde (surtout si tu viens du soleil).

Si tu veux passer la saison automne/hiver 2023 dans la paix, sans ressembler à un bibendum, choisi les

cinq matières suivantes.

4) LES PIÈCES

Maintenant qu’on a vu les détails, passons aux exemples de pièces qui peuvent constituer ton dressing d’automne. N’oublie pas que chacune de ses pièces se marieront parfaitement avec tes basiques (si tu les as)…

J’espère que ces différents conseils vont t’aider à réaliser ton dressing d’automne, n’hésite pas à me poser tes questions en commentaire !

Si ce n’est pas déjà fait, n’oublie pas de télécharger ton guide des basiques à avoir dans sa garde-robe <<ici>>

7 looks : comment s’habiller pour la rentrée ?

C’est bel et bien la rentrée ! Fini le soleil, la plage, le maillot et les glaces… Quoique 😉

Là, on va plutôt se concentrer sur des tenues efficaces pour aborder la rentrée avec « CLASSE » !

Et si tu n’as pas trop d’inspiration pour t’habiller facilement avec style pour aller au boulot, aujourd’hui, je te propose 7 looks que tu pourras reproduire simplement. SI ET SEULEMENT SI, tu possèdes les basiques à avoir dans sa garde-robe.

Oui, je ne lâche jamais l’affaire avec cette histoire de basique, si tu ne sais toujours pas de quoi je parle, télécharge ton guide gratuitement <<ici>>.

GRANDE Nouveauté :

Je te propose les looks ainsi que les pièces et leur référence !

LOOK 1

LOOK 2

LOOK 3

LOOK 4

LOOK 5

 

LOOK 6

 

LOOK 7

 

J’espère que tu vas t’inspirer de ces looks, car ils vont pouvoir t’accompagner durant plusieurs saisons !

N’hésite pas à me faire un retour en commentaire, on se retrouve très vite pour des conseils sur la saison AUTOMNE.

Morphologie : ce qui Cristina et les magazines ne t’ont pas dit

Je viens de recevoir un email de Cristina, enfin de sa newsletter 😉 qui me dit que l’article le plus lu sur son blog est celui sur la morphologie.

Rien d’étonnant, car c’est elle qui a popularisé ce terme, il est donc logique que les femmes aillent chercher des conseils auprès de la Reine du style 😉

Depuis, le terme « Morphologie » a été repris par de nombreux magazines de mode et autres, mais malgré cela, seulement 10 % des femmes savent identifier leur morphologie.

Et je pense savoir pourquoi…

MAIS QUEL CULOT ?!

Bien évidemment, je ne suis pas ici pour remettre en doute la parole de la Reine du style, mais je viens apporter une, voire plusieurs précisions ! Je vais éclaircir un sujet qui est finalement toujours aussi flou pour 90 % des femmes !

JE SUIS FATIGWééé !

Ça, c’est l’expression que tu as, quand tu entends parler de la morphologie : blasée, dépassée, tu as beau regarder « Les Reines du Shopping », lire des articles ou regarder des vidéos YouTube, mais tu n’arrives toujours pas à identifier ta morphologie.

Aujourd’hui, ça va changer !

SEULEMENT 10 %…

Avant de parler « lettres », parlons « chiffres » !

Uniquement 10 % des femmes peuvent correctement identifier leur morphologie.

Quand j’ai vu ce chiffre j’étais choquée, je ne m’attendais pas à un pourcentage aussi faible ! Mais cela m’a confirmé que la majorité des femmes ont besoin d’être éclairées sur le sujet !

DÉFINITION :

Commençons par le commencement ! C’est quoi la morphologie ? 

C’est la structure du corps, comment je suis formée : Épaules ? Hanches ? Taille ? 

Mais pas que… 

Lors de mes ateliers, j’ai pu constater que la plupart des femmes ont une idée erronée de leur corps !

IL Y A PLUSIEURS ÉCOLES…

Combien y a-t-il de morphologies ?

Il y a différentes écoles, pour moi il n’y en a pas 6, mais 4 !

Pour commencer, il y a la morphologie en A :  

Ensuite, la morphologie en V qui est le contraire de la morphologie en A  :

On continue avec la morphologie en H :

Et pour finir, la morphologie en X, qui est comme la morphologie en H, sauf que la taille est vraiment marquée :

SIMPLIFIONS LES CHOSES !

Pourquoi je ne considère pas le 8 et le O ?

La morphologie en O ne devrait pas exister, car aucun corps n’a la forme d”un O. Je te rappelle la définition de la morphologie “la structure”, aucune structure, aucun squelette, n’a la forme d’un O.

La morphologie en O est comme la boîte où mettre toutes celles qui sont rondes et je ne suis pas d’accord avec cette vision. 

Tu me diras, “mais que fait-on des femmes rondes alors ?” Ne t’inquiète pas, j’y viens ! 

Mais avant d’aller sur ce terrain, parlons de la morphologie en 8.

Je ne la prends pas en compte pour 2 raisons :

  1. Simplicité : il est déjà compliqué de s’y retrouver avec les lettres, pourquoi rajouter des chiffres ?
  2. Le 8 est considéré comme un X pulpeux, mais pourquoi rajouter une sous-morphologie uniquement pour la morphologie en X ? 

Pourquoi ne pas faire de même pour le H, le V et le A ? C’est selon moi une forme de discrimination des corps.

 Il y a ce mythe autour de la morphologie en 8, ce corps en sablier, ce corps “parfait” aux yeux de tous ! Un travail de fond réalisé par notre société qui nous impose des diktats de beauté par le biais des magazines de beauté, les publicités, la représentation féminine à la télé et maintenant sur nos réseaux sociaux.

LES 48 SOUS-MORPHOLOGIES 

Tu as peut-être déjà vu cette photo, si je te la représente aujourd’hui, c’est pour que tu comprennes qu’il n’y a pas que 4 corps existants au monde ! Ça peut paraître évident, mais quand je te présente 4 morphologies, tu dois te demander dans quelle “case” tu es…

Toutes les femmes de cette photo ont la même morphologie, mais pour autant, elles n’ont pas la même taille, ni le même poids.

C’est ici que j’introduis la méthode des 48 sous-morphologies, qui a été inventé par Bradley Bayou, un célèbre styliste et designer de Los Angeles qui a habillé des célébrités comme Oprah ou encore Eva Longoria !

La technique des sous-morphologies est selon moi la meilleure, car elle se rapproche le plus de la personnalisation.

On se base sur les 4 morphologies que l’on va décliner en fonction de la taille :

  • Petite
  • Moyenne
  • Grande

et de la corpulence :

  • Mince
  • Moyenne
  • Ronde 
  • Très ronde

Voici un exemple :

La Morphologie A de taille petite et de corpulence moyenne 

Et là tu te dis “mais on n’était pas censé simplifier les choses ?” 

Et je te réponds que la personnalisation demande de la précision. 

Je ne peux pas donner les mêmes conseils à une femme en H qui est grande et ronde, qu’à une femme également en H qui est grande et mince.

D’où le titre de mon article  » Ce que Cristina et les magazines ne t’ont pas dit », car lorsque tu fais tes recherches sur la morphologie, les conseils donnés sont généraux ! Ils ne sont pas adaptés à ta taille et à ton poids !

C’est en cela que mon calculateur morphologique est innovant et unique, parce qu’il prend en compte ces informations et me permet de te donner les conseils adaptés à ta morphologie et sous-morphologie.

ENFIN DES VISUELS DE CORPS RÉALISTES !

Je t’ai présenté plus haut mes premiers visuels, que je n’ai d’ailleurs jamais partagé ! Car je voulais vraiment avoir des images représentatives des femmes que nous sommes ou du moins s’en rapprocher le plus possible ! Car bien évidemment, il n’existe pas seulement 48 corps de femmes, mais des multitudes !

J’ai donc travaillé avec une graphiste pour réaliser 48 visuels morphologiques, voici quelques exemples :

    

  

Mais ce n’est pas tout ! On ne va pas s’arrêter là ! L’objectif est que tu saches enfin quelle est ta morphologie et ta sous-morphologie, afin de savoir précisément quels types de vêtements et accessoires à favoriser ou éviter.

LE CALCULATEUR MORPHOLOGIQUE GRATUIT !

C’est pourquoi je travaille depuis 2 ans sur un calculateur morphologique qui te permettra de pouvoir enfin savoir quelle est ta morphologie et grande nouveauté : ta sous-morphologie.

Tu as désormais accès GRATUITEMENT au calculateur morphologique !

Et voici quelques conseils pour bien l’utiliser.

PRENDRE SES MENSURATIONS ! 

C’est l’élément déterminant, car si tu prends mal tes mensurations, tu vas te retrouver dans une morphologie qui ne te correspond pas, surtout que tu auras la précision de ta sous-morphologie. 

Alors n’hésite pas à te faire aider et bien évidemment te munir d’un mètre à couture, car le résultat se joue parfois à quelques millimètres près. 

Mets-toi en sous-vêtements pour une prise de mesures efficace !

Il va falloir prendre :

  • Ton tour d’épaule (de pointe à pointe)

  • Ton tour de taille (la partie la plus creuse)

  • Ton tour de hanches (la partie la plus large) 

  • Tu renseigneras aussi ton poids et ta taille !

 

JE SUIS ENTRE 2 MORPHOLOGIES ! 

  1. Il est possible que lorsque tu te regardes dans le miroir, tu vois une morphologie différente du résultat donné.
  2. Comme je l’ai dit plus haut, ça se joue parfois à quelques millimètres près.
  3. La prise ou la perte de poids peut jouer sur la morphologie, ainsi que certains sports, mais cela va/doit rester cohérent. Tu ne passeras pas d’une morphologie en A à une morphologie en V, mais une morphologie en H, peut devenir un V si elle fait un sport qui développe ses épaules (natation, tennis, rugby etc…) par exemple. Dépendant de tes formes, un H peut devenir un A, car après une grossesse par exemple, on a tendance à prendre des hanches et si ta taille est plus ou moins fine, tu peux évoluer sur une morphologie en A.
  4. Tu peux hésiter entre être : 
  • un A ou un X, car ces 2 morphologies ont la taille marquée
  • un H ou un V, car si tu as un peu d’épaules 

 

À TOI DE JOUER !

Tu as maintenant toutes les informations pour enfin définir ta morphologie et ta sous-morphologie, alors à toi de jouer :  calculer ma morphologie !

J’espère que cet article t’a été utile, n’hésite pas à m’en faire part en me laissant un sublime commentaire.